Newsroom
Le meilleur de l’actualité au fil des événements

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.10.2021 à 19 H 20 • Mis à jour le 27.10.2021 à 19 H 20
Par
Industrie

Tanger Tech : Omar Moro appelle à accélérer un projet qui piétine depuis quatre ans

Le conglomérat CCCC en charge de la réalisation de la Cité Tanger Tech. DR
Le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Moro, a appelé lors d’une réunion tenue le 26 octobre, la partie chinoise CCCC/CRBC et la SATT, à résoudre « toute contrainte pouvant entraver la réalisation de la Cité Mohammed VI Tanger Tech étant donné que le Maroc mise énormément sur ce projet »

Le président RNI de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima élu en septembre dernier, Omar Moro, s’est réuni le 26 octobre avec le directeur général adjoint du groupe chinois CCCC/CRBC, Shi Xiaobo, et le directeur de la Société d’aménagement de Tanger Tech (SATT), Jaafar Mrhardy.


Selon un communiqué du conseil régional relayé par l’agence MAP, « l’état d’avancement du projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech » a été au centre de cette réunion de travail, durant laquelle Xiaobo « a passé en revue les étapes de réalisation de ce projet important sur les plans administratif et juridique, ainsi que sur le terrain, soulignant l’avancement des opérations dédiées à attirer les investissements chinois dans la zone industrielle en cours de création à Ain Dalia, dans les environs de Tanger ».

 

Le communiqué, cependant, ne détaille rien de ces étapes de réalisation, ni des opérations destinées à attirer ces investissements chinois.


Moro « a exprimé sa ferme volonté de veiller à la réussite de ce grand projet d’investissement, appelant la partie chinoise et la direction de la SATT à tenir des réunions mensuelles régulières, pour s’arrêter sur l’état d’avancement du projet et résoudre toute contrainte pouvant entraver sa réalisation, étant donné que le Maroc mise énormément sur ce projet », relève le communiqué, qui laisse ainsi supposer que celui-ci piétine encore depuis les effets d’annonce de 2017, et ce malgré les engagements des parties exprimés depuis l’arrivée en scène de CCCC il y a deux ans.


Cette réunion s’est déroulée en présence du directeur commercial du groupe chinois, Zhu Fan, du directeur du département marketing, Wang Lei, et de responsables du bureau du conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.


Les partenaires de ce projet, à savoir le groupe CCCC/CRBC, la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et Bank Of Africa (BMCE), avaient tenu, en novembre 2020, une cérémonie virtuelle de signature des accords de partenariat pour le démarrage effectif du projet.


A travers ces accords (le protocole d’investissement et le pacte d’actionnaires), le groupe CCCC/CRBC avait formalisé son entrée dans le capital de la SATT, à hauteur de 35 %.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite