logo du site ledesk
Datadesk
Comprendre l’actualité par les données

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.12.2022 à 02 H 24 • Mis à jour le 16.12.2022 à 02 H 24

Groupe Akdital : une entrée en bourse réussie

Le son de cloche qui a retenti ce mercredi à la salle de marché de Casablanca pour le groupe Akdital, marque l’introduction en Bourse du premier acteur privé national de la santé. Celle-ci a été souscrite 3,77 fois par 8 225 souscripteurs, avec la plus importante levée de fonds d'une entreprise privée depuis 2008. Les détails



Akdital, le groupe de santé dirigé par Rochdi Talib, a obtenu en fin novembre dernier un visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) pour son introduction à la bourse de Casablanca. Très attendue, cette entrée en bourse a été orchestrée sur les conseils financiers du duo CFG Conseil et BMCE Capital Conseil. Le cabinet de conseil juridique Asafo &  Co a également apporté son soutien pour cette opération.


L’IPO d’Akdital a porté sur un montant global de 1,2 milliard de dirhams sous forme hybride : par augmentation de capital d’un montant de 800 millions de dirhams et une cession de titres, pour le complément.


À l’issue de la période de souscription qui s’est étendue du 28 novembre au 2 décembre derniers, et dont le prix est fixé à 300 dirhams par action, le président du Conseil d’administration de la Bourse de Casablanca Kamal Mokdad a révélé ce mercredi, que l’IPO du Groupe Akdital, a été souscrite 3,77 fois.


Le montant global souscrit à l'issue de cette opération s'est élevé à plus de 4,5 milliards de dirhams (MMDH), correspondant à 15 076 359 actions demandées, et 4 000 060 actions attribuées. Quant aux souscripteurs, ils sont au nombre de 8 225, de 33 nationalités et 12 régions différentes, avec un taux de satisfaction global de près de 26,53 %.


« C'est une opération exemplaire dans la mesure où c'est la première fois que le secteur de la santé est représenté à la Bourse de Casablanca », a indiqué Kamal Mokdad, relevant qu'il s'agit également de la plus importante levée de fonds d'une entreprise privée depuis 2008



Par type d'investisseur, 54,27 % des actions ont été attribuées à des investisseurs institutionnels (189) ayant souscrit à l'IPO, tandis que 3,07 % des souscripteurs sont des personnes morales (121) et 42,65 % des personnes physiques (7.915).


Les investisseurs institutionnels marocains représentent 82,80 % pour 17,2 % d'étrangers. Les personnes morales ayant souscrit à l'IPO sont également de nationalité marocaine (67,59 %) et étrangère (32,41 %), alors que 97,48 % des personnes physiques sont marocaines et 2,52 % étrangères.


Par région, les 5 249 investisseurs issus de Casablanca-Settat ont raflé 80,78 % des actions, tandis que les 1 114 souscripteurs des régions de Rabat-Salé-Kénitra et les 551 de Fès-Meknès se sont accaparés respectivement 10,72 % des actions et 3,15 %.


Cette cotation d’Akdital permettra principalement au groupe de lever des fonds en vue notamment du financement des projets de développement futurs et la diversification de l’offre de soins de santé, en plus d'offrir aux actionnaires de la liquidité, fait-on savoir.


Une expansion géographique nationale en vue

Le groupe Akdital opère actuellement 15 infrastructures de santé multidisciplinaires à travers le Royaume, avec huit à Casablanca, deux à El Jadida, deux à Agadir, deux à Tanger et une récemment inaugurée à Safi. Cette sixième ouverture au cours de cette année 2022 porte à 1 602 le nombre de lits mis à disposition par le groupe, soit plus de 15 % de l’offre nationale privée.


Le Groupe a pour objectif de développer un réseau d’établissements de santé, à travers le Royaume permettant d’offrir des soins de haut niveau et une prise en charge globale aux standards internationaux. Il avait dans ce sens publié en mars dernier un « livre blanc » pour exposer sa « méthode ».


Par ailleurs, courant décembre 2022, Akdital prévoit l’ouverture de deux nouveaux établissements de santé à Salé (Hôpital privé et centre d’oncologie) d’une capacité totale de 220 lits qui porteront à 1 822 la capacité litière à fin 2022.


De plus, le groupe compte poursuivre sa stratégie de développement en 2023 et 2024 dans plusieurs villes qui ont été identifiées et dont le foncier a été, pour la plupart, sécurisé.


Ainsi, de nouveaux établissements verront le jour à l'horizon 2023, notamment à Kénitra, Khouribga et Tétouan. L’année d’après, il est prévu des établissements à Rabat, Marrakech et Benguerir. Ces nouveaux établissements devraient ainsi porter les capacités litières du groupe Akdital à plus de 3 000 lits d’ici fin 2024.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite