logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.11.2022 à 17 H 11 • Mis à jour le 07.11.2022 à 17 H 12 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Justice

Arrêté en Belgique, l’imam Hassan Iquioussen placé sous surveillance électronique

L'imam Hassan Iquioussen a quitté, ce lundi, la maison d'arrêt de Tournai, en Belgique, et a été placé sous surveillance électronique, apprend-on de la presse française.


Le placement sous bracelet électronique a été décidé fin octobre, par un juge d’instruction de Tournai. Il impose de résider dans « un lieu précis, déterminé par l’ordonnance » de libération, a indiqué un porte-parole du parquet. L'imam sera assigné à résidence, chez un ami à lui, rapporte la source.


Les médias français indiquent également que la demande de remise aux autorités françaises de l’imam par la Belgique sera réexaminée en appel, ce jeudi 10 novembre, lors d'une audience à huis clos.


Rappelons que le Maroc avait émis, fin août dernier, un laissez-passer consulaire pour accueillir le prédicateur sur le territoire, avant de le suspendre.


Une fois la décision officialisée pour le faire quitter le territoire français, l'imam avait décidé de s'expulser lui-même, en se rendant en Belgique. Ensuite, la France a émis un mandat d'arrêt international à son encontre. Arrêté fin septembre en Belgique, l'imam avait contesté le mandat d'arrêt émis contre lui par la France, devant la justice belge.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct