S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.11.2020 à 12 H 47 • Mis à jour le 04.11.2020 à 12 H 47 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Notation

Covid-19: Fitch rétrograde la note de trois banques marocaines

L'agence de notation Fitch Ratings a revu ce mardi à la baisse les notations de défaut émetteur à long terme en devises étrangères et en monnaie locale (IDR) de trois banques marocaines : Attijariwafa Bank, CIH Bank et Bank of Africa de BB+ avec des perspectives négatives à BB avec des perspectives stables.


L’agence de notation a également révisé à la baisse les Support Rating Floors (SRF) des trois banques de BB + à BB. Les notations nationales et les cotes de viabilité (RV) ne sont pas affectées par cette action de notation.


La décision reflète « la plus faible capacité du Maroc à apporter un soutien aux banques en cas de besoin, en raison du creusement des déficits publics et d'une augmentation du ratio dette publique sur PIB ».

 

Les actions de notation font suite à la dégradation de la note souveraine du Maroc de BBB- à BB+ le 23 octobre à « la lumière du grave impact de la pandémie de coronavirus sur l'économie et les finances publiques et extérieures du Maroc ».


Fitch s'attend à ce que l'économie marocaine se contracte de 6,5 % en 2020, tandis que la dette des administrations publiques (GG) devrait augmenter à 68,5 % du PIB en 2021 contre 56,4 % du PIB en 2019, et rester stable en 2022.


Les autorités visent à limiter la détérioration des finances publiques, mais un impact persistant de la pandémie sur le budget et des projets d'extension des services sociaux dans un contexte de hausse du chômage compliqueront les efforts de stabilisation de la dette.


Fitch estime qu'il existe des risques à la baisse pour les performances macroéconomiques et les finances publiques d'une résurgence des infections à coronavirus nationales et mondiales et de l'incertitude entourant l’évolution future de la crise sanitaire.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct