En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.07.2021 à 18 H 02 • Mis à jour le 20.07.2021 à 18 H 03
Par
Surveillance

L’Élysée sur Pegasus : « Si ces faits sont avérés, ils sont très graves »

La présidence de la République française a réagi pour la première fois officiellement aux révélations du Projet Pegasus, portées par un collectif de médias internationaux sous la bannière de Forbidden Stories, ainsi qu’Amnesty International


« Si ces faits sont avérés, ils sont très graves. Toute la lumière sera faite sur ces révélations », a répondu l’Elysée lorsqu’interrogé par France Inter sur l’affaire du ciblage du président Emmanuel Macron par le client marocain de NSO Group, la firme qui développe le logiciel espion Pegasus. D’après les informations de l’antenne de radio publique, « le président prend l’affaire très au sérieux et des vérifications sont en cours ».


La veille, le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal, a promis « des enquêtes et des demandes d’éclaircissements », dénonçant des « faits extrêmement choquants » voire « extrêmement graves », s’ils sont « avérés », en réaction aux informations selon lesquelles le Maroc a ciblé près d’un millier de citoyens français, dont des journalistes, à travers le logiciel.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct