En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.02.2017 à 16 H 12 • Mis à jour le 06.02.2017 à 16 H 12
Par
Procès Gdim Izik

L’épouse française du détenu Naama Asfari de nouveau refoulée du Maroc

Dans un communiqué diffusé ce jour, l’association ACAT qui défend les intérêts des accusés du procès Gdim Izik , annonce que Claude Mangin, ressortissante française et épouse de Naama Asfari, un des détenus de cette affaire a été refoulée ce midi du territoire marocain. Arrivée à l’aéroport de Casablanca à 18 heures dimanche 5 février, elle venait passer une semaine à Rabat pour rendre visite à son époux, en marge du procès qui se tient devant la Cour d’appel de Salé. “La police aux frontières l’a gardée toute la nuit dans une pièce de l’aéroport pour finalement la contraindre à embarquer dans un avion pour Genève ce midi” , précise l’ACAT. Cela fait des années que Claude Mangin se rend au Maroc plusieurs fois par an pour visiter son mari emprisonné depuis 2010. Elle avait déjà été refoulée une première fois lors de sa précédente visite, le 19 octobre 2016. En avril 2016, c’est l’avocate française de Naama Asfari qui avait été expulsée du territoire marocain sans pouvoir rencontrer son client. « Soit il s’agit de représailles (… ) contre Naama Asfari, soit Claude Mangin est considérée comme une menace pour la sécurité nationale marocaine, et on attend alors les éléments de preuve pour étayer une telle accusation  », estime Hélène Legeay, responsable Maghreb / Moyen-Orient à l’ACAT, qui condamne cette expulsion.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct