logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.11.2022 à 10 H 05 • Mis à jour le 08.11.2022 à 10 H 44 • Temps de lecture : 2 minutes
Par et
Aérospatial

L’UIR et la firme d’armement israélienne IAI s’allient dans la R&D

L'Université Internationale de Rabat (UIR) et Industries Aérospatiales d'Israël (IAI) ont signé, ce lundi à Tel-Aviv, un mémorandum d'entente dans le domaine de la recherche scientifique et de l'innovation.


Cet accord, paraphé par Noureddine Mouaddib, président de l'Université Internationale de Rabat et Eytan Eshel, PDG de Technologies des Industries Aérospatiales d'Israël, en présence d'Amir Peretz, président et directeur général de la société, vise à renforcer la coopération et le partenariat dans la recherche appliquée, l'innovation, le développement conjoint, la conception de programmes et la recherche universitaire.


Bénéficiant de l’expertise et de l’expérience de l’IAI, cet accord permettra de promouvoir et de renforcer la position de l'UIR, et de développer son offre de formation pluridisciplinaire, qui couvre actuellement de nombreux domaines d'études, notamment dans les secteurs de l'ingénierie des technologies de l'information, du numérique, de l'aérospatial, de l'automobile et des énergies renouvelables.


Cette collaboration intervient quelques mois après la signature d’un mémorandum d’entente entre l'entreprise israélienne de construction aéronautique et le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour. Comme nous le rapportions précédemment, ce protocole d’accord couvre « l’innovation, la maintenance et la transformation » et « répond aux priorités nationales de promouvoir notamment la formation de pointe, l’emploi, la fabrication locale, ainsi que la R&D et l’innovation ».


Par ailleurs, il convient de souligner que dans le cadre du rapprochement stratégique entre le Maroc et Israël au lendemain de la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays, la coopération militaire ne cesse de se renforcer.


En marge de la visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz au Maroc en novembre 2021, Israël a signé un accord « historique » de coopération militaire avec le Maroc. 


Quelques mois plus tard, Rabat négociait avec l’IAI pour l’acquisition de missiles Barak-8, avant de signer un accord d’une valeur de plus 500 millions de dollars sur le système de défense antimissiles Barak MX que l’Israël Aerospace Industries (IAI) fournira aux Forces armées royales (FAR).


En mars dernier, le Maroc a signé un mémorandum d’entente dans le secteur de l’aéronautique avec Israël Aerospace Industries (IAI), en marge de la visite de l'ancien ministre israélien de la Défense et président du conseil d’administration de l’IAI, Amir Peretz.


Comme nous le rapportions précédemment, ce partenariat « s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Déclaration conjointe entre le Maroc et Israël signée le 22 décembre 2020 à Rabat, dans laquelle les deux pays ont exprimé leur volonté de promouvoir une coopération économique bilatérale dynamique et innovante dans les domaines de l'investissement et de la technologie ».


Si l’armée royale opère déjà des drones israéliens Harfangle Maroc a versé 22 M $ à Israel Aerospace Industries pour des drones kamikazes. Deux tranches de versements à la firme israélienne figurent sur ses rapports financiers pour le troisième trimestre 2021, soumis à la Bourse de Tel Aviv. Les paiements correspondent à l’achat de drones « suicide » Harop.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct