En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.07.2021 à 09 H 56 • Mis à jour le 09.07.2021 à 10 H 01
Par
Armée

Des commandos des FAR de retour au Maroc après des exercices anti-terroristes en Israël

Selon des sources militaires consultées par Le Desk, un contingent des forces spéciales marocaines a été engagé pendant quatre jours dans ces entrainements inédits avec les commandos israéliens et ceux d'autres pays alliés de l'Etat hébreu

L’avion militaire de transport de troupes des Forces Royales Air (FRA) qui avait atterri dimanche 4 juillet à la base militaire de Hatzor en Israël est de retour ce 9 juillet, par vol direct, à la base aérienne de Benguerir, relèvent des sources médiatiques israéliennes.


La présence du C-130 (CN-AOK) marocain en Israël avait coïncidé avec un exercice militaire impliquant un certain nombre de pays, dont les États-Unis. Tsahal (IDF) avait refusé d’établir officiellement un lien avec cet exercice militaire et n’avait pas spécifié si des éléments des Forces Armées Royales (FAR) allaient y participer : « Tsahal coopère avec diverses armées étrangères, tout en menant des exercices, des réunions de haut niveau, des recherches et des développements conjoints. Nous ne parlerons pas de coopération avec un pays en particulier », avait alors affirmé un porte-parole de l’armée israélienne aux médias locaux.


Cependant, le 7 juillet, IDF avait informé sur Twitter que son chef d’état-major avait rendu visite le même jour aux membres des forces spéciales israéliennes et étrangères réunies dans le nord du pays pour un exercice conjoint international. « Dans le cadre de la formation, les forces spéciales de Tsahal, en collaboration avec des équipes tactiques d’autres pays, ont pratiqué des scénarios de combat anti-terroristes, dans diverses configurations et en agglomération, combinant de nombreuses capacités dont le scanning sécurisé de zones urbaines, avec usage de tirs rapprochés et utilisation d’armes dédiées ».

 

Selon des sources militaires consultées par Le Desk, un contingent des forces spéciales marocaines a été engagé pendant quatre jours dans ces exercices inédits avec les commandos israéliens et d’autres pays alliés à l’Etat hébreu. Des éléments de la Gendarmerie royale prévôtale ont accompagné les soldats d’élite des FAR, ont précisé nos sources.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu