logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.03.2017 à 02 H 38 • Mis à jour le 21.03.2017 à 02 H 38
Par
Maroc-Nigéria

L’ultimatum royal à El Otmani dicté par le nouvel axe Rabat-Abuja ?

Le site d’information Yabiladi a entrevu une raison supplémentaire au délai de rigueur imposé par le roi Mohammed VI au nouveau chef du gouvernement désigné Saadeddine El Otmani. Sur la base d’une déclaration du président du sénat nigérian  Abubakar Bukola Saraki, relayée par le site nigérian Leadership.ng, Abuja trépignerait de voir les conventions paraphées le 2 décembre avec Rabat, dont celle du fameux gazoduc offshore qui devrait dans un terme non défini, relier les deux pays. Saraki a d’ailleurs révélé que ce sujet a été au centre des discussions qu’il a eues à Rabat le 16 mars avec son homologue Hakim Benchammach, président de la chambre des conseillers et Habib El Malki, celui de la chambre des représentants. Les députés marocains devraient ainsi dès la formation du gouvernement entériner les textes qui devront être adoptés en conseil des ministres présidé par le souverain. Le roi Mohammed VI a eu à deux reprises l’occasion d’en discuter avec le président Buhari alors que ce dernier était en convalescence après son hospitalisation dans un hôpital londonien.

-

Infographie Mohamed Drissi Kamili / Le Desk. Reproduction interdite.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu