logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.09.2021 à 14 H 11 • Mis à jour le 13.09.2021 à 14 H 11
Par La rédaction

A Larache, le RNI, le PJD et l’AFG s’allient pour renverser l’Istiqlal, gagnant des communales

Malgré sa victoire aux communales à Larache, le parti de l’Istiqlal ne présidera pas cette ville où son secrétaire général, Nizar Baraka, a pourtant décroché un siège au parlement. Une coalition contre-nature composée du Rassemblement national des Indépendants (RNI), le parti de la Justice et du développement (PJD), du parti Authenticité et modernité (PAM), du Mouvement populaire (MP), des Verts, du Mouvement démocratique et social (MDS), du parti du Progrès et du socialisme (PPS), de l’Alliance de la fédération de la gauche (AFG) et du parti de la Société démocratique (PSD) s’est concertée pour accorder la « mairie » de Larache au PAMiste Moumen Sbihi.


Une action justifiée, selon un communiqué conjoint des neuf formations politiques locale, par l’attention donnée à « l’intérêt de la ville, loin des intérêts personnels ». Le RNIste Abdelilah Hsissen, transfuge du PAM, perd ainsi la présidence de la commune mais est, selon des sources locales, l’architecte de cette alliance qui a placé hors-jeu l’Istiqlal et l’Union socialiste des forces populaires (USFP).

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu