Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.09.2021 à 11 H 45 • Mis à jour le 13.09.2021 à 11 H 45
Par La rédaction

Une alliance entre quatre partis pour garantir à Akhannouch la « mairie » d’Agadir

Après la victoire du Rassemblement national des Indépendants (RNI) aux élections communales à Agadir, son président et prochain chef du gouvernement Aziz Akhannouch s’apprête à présider la commune de la capitale du Souss. L’annonce a été faite par le président de la jeunesse du parti, Lahcen Saâdy, sur son compte Facebook.


Le RNI s’alliera, selon des sources médiatiques locales, au parti de l’Istiqlal (PI), à l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et au Parti Authenticité et modernité (PAM), afin de constituer une majorité de 43 sièges sur les 61 que compte le conseil communal d’Agadir.


Le RNI et l’Istiqlal, à travers leurs coordinateurs régionaux, avaient déjà annoncé leur intention de nouer des alliances au niveau du conseil régional, des conseils provinciaux et des collectivités locales.


En prenant la tête de la commune d’Agadir, Akhannouch hérite d’une ville en phase d’être transformée par des projets urbains touchant tous les aspects. Agadir fait l’objet d’un programme de développement urbain lancé début 2020 par Mohammed VI et doté d’un budget de six milliards de dirhams.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu