Vidéos
Interviews, reportages et infographies animées

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.11.2016 à 14 H 09 • Mis à jour le 25.11.2016 à 14 H 13

Les confidences du chanteur-compositeur Aziz Sahmaoui

Même si cet artiste qui a écumé les scènes d’’Europe et d’Afrique du Nord, aime la France, son futur, il le verrait plutôt ici, au Maroc

Comme dans ses habitudes paraît-il, le chanteur Aziz Sahmaoui arrive détendu au rendez-vous. Sur son épaule, un sac avec à l’intérieur un ordinateur qui dépasse à peine. En ce moment, il ne se sépare presque jamais de lui. La raison ? Il travaille sur son troisième album avec le groupe University of Gnawa, comme il le confiera à la fin de l’entretien, nous faisant même écouter deux extraits « pour avoir notre avis ». Deux mélodies rythmées qu’on garde encore en tête à la fin de la chanson. L’une d’elle est, on peut dire, étonnante, mélangeant deux styles musicaux bien différents. Mais chut ! Il veut garder la surprise même s’il a eu envie de nous les faire partager. Car cet amoureux de la poésie aime échanger. Assis sur une chaise et avant que le top départ de l’interview soit donné, Aziz Sahmaoui nous parle de sa vie à Paris, des Parisiens et de son envie de rentrer dans quelques années au Maroc, le pays de son enfance qu’il aime temps et qu’il lui manque. Même si cet artiste qui a écumé les scènes d’’Europe et d’Afrique du Nord, aime la France, son futur, il le verrait plutôt ici. Il ne sait pas encore où il posera ses valises. Pour l’heure, le fidèle acolyte de Joe Zawinul préfère voyager et faire voyager avec ses mots en évoquant son dernier album « Mazal », un mix de gnawa rock et fusion, mais pas seulement. « Play »

Par Par Pauline Maisterra
Réalisation :
Badr Yagami motion design
David Rodrigues Montage
Mohamed Drissi K. Direction artistique