S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En clair
Toutes les réponses aux questions essentielles de l’actu

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.03.2022 à 18 H 36 • Mis à jour le 22.03.2022 à 14 H 45 • Temps de lecture : 5 minutes
Par

n°754.Avec IQOS, PMI propose une alternative à risque réduit à la cigarette

Philip Morris International (PMI) veut contribuer aux efforts visant à réduire les risques du tabagisme pour la santé grâce à sa technologie de tabac chauffé IQOS. La combustion des cigarettes classiques génère une fumée contenant des composantes nocives principalement responsable des maladies liées au tabagisme, c'est pourquoi PMI innove pour offrir une alternative sans combustion et sans fumée aux fumeurs qui ne veulent pas abandonner la cigarette

Le monde compte 1 milliard de fumeurs et ce chiffre restera stable d'ici 2025 selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). De ce fait, Philip Morris International (PMI) a développé sa technologie de tabac chauffé IQOS qui représente aujourd’hui une alternative à risque réduit.


Les fumeurs sont préoccupés par les effets néfastes du tabagisme sur leur santé, mais cela ne les empêche pas de continuer à fumer. Et pour cause, les substances addictives retrouvées dans les cigarettes, notamment la nicotine qui, une fois inhalée, est acheminée vers le cerveau, créant ainsi une réaction de « l'hormone du bonheur », la fameuse dopamine.


Une alternative à la combustion

Mais la combustion reste le principal problème des cigarettes classiques. Elle génère plus de 6 000 substances chimiques, dont 100 sont considérées comme étant de possibles causes de maladies sévères. En plus des fumeurs directs, les personnes qui inhalent cette fumée indirectement (tabagisme passif) risquent de voir leur santé également touchée.


Philip Morris a de ce fait travaillé sur une alternative moins dangereuse pour réduire les risques pour la santé de la population mondiale. Le marché d'IQOS - qui ne brûle pas le tabac, mais le chauffe - est en constante croissance. Plus de neuf fumeurs sur dix connaissent l'existence des alternatives à la cigarette classique. Dans les pays où ces alternatives sont populaires, près de la moitié des fumeurs ont déjà essayé ce genre de produits.


Tabac chauffé IQOS. Crédit : DR


Au Royaume-Uni, plus de 3 millions de fumeurs se sont convertis, contre 700 000 en 2012. Ce qui a permis à plus de la moitié d'entre eux d'abandonner la cigarette classique. Cela fait des années que PMI mobilise sa Recherche &  Développement (R&D) dans ses centres internationaux en Suisse et à Singapour afin de développer et de proposer des catégories de produits sans combustion, ni fumée.


Des centaines de chercheurs et d’ingénieurs y ont développé et testé IQOS qui produit une vapeur avec le vrai goût du tabac et de la nicotine. La technologie IQOS Heat Control permet d'éviter la combustion, elle réduit considérablement le nombre et les niveaux des produits chimiques nocifs en comparaison avec la fumée de cigarette.


Quand un fumeur allume sa cigarette, le tabac atteint des températures proches de 600 °C ce qui génère de la fumée et des cendres. Une fois qu'il tire sur sa cigarette, la température peut atteindre plus de 800 °C. Avec la technologie IQOS Heat Control, la température est à moins de 350 °C pour éviter la combustion, ce qui ne crée pas de fumée et n'émet pas de goudron, contrairement à la cigarette classique.


« Avec un investissement de plus de 9 milliards de dollars consacré à la R&D, 930 postes ont été créés, y compris les scientifiques, les ingénieurs, les techniciens et le personnel de soutien », a relevé Gonzalez Suarez Ignacio, directeur des affaires scientifiques dans la région Moyen-Orient et Afrique, précisant que PMI dispose du plus grand nombre de brevets dans l’Union européenne. Une performance en termes d'innovation qui fait figurer PMI comme seule entreprise de tabac parmi les 100 meilleures entreprises au monde.


Rencontre à Casablanca entre PMI Maroc et PMI International. MAP


À l'horizon 2025, explique Suarez, PMI vise à tirer parti de ses connaissances scientifiques et techniques en matière d’inhalation et d’administration d’aérosols. Son objectif est de faire en sorte que ses capacités d’évaluation scientifique puissent soutenir les essais de produits en cours de développement. Il s'agira aussi d'adapter cette technologie sur des dispositifs à des fins thérapeutiques, capables de délivrer d’autres substances au-delà de la nicotine.

Une réduction de risques prouvée

Ces alternatives sont validées scientifiquement et fabriquées selon des normes de sécurité et de qualité appropriées. Elles permettent de réduire la nocivité des produits chimiques à des niveaux nettement inférieurs, les rendant ainsi bien moins dangereuses pour les fumeurs.


Des évaluations indépendantes et de PMI montrent que le système de tabac chauffé IQOS réduit, en moyenne, de plus de 90 % les niveaux des produits chimiques nocifs et potentiellement nocifs, en comparaison avec les cigarettes classiques. Des dizaines d'études dans ce sens sont disponibles sur le site PMI Science.


De plus, PMI encourage vivement les études indépendantes sur ses produits, ses méthodes et ses résultats. Plusieurs organisations et institutions ne se sont pas privées de mener des études, PMI en dénombre une soixantaine ayant toutes confirmé la réduction des risques encourus par les fumeurs qui adoptent la technologie IQOS.


En 2020, la Food and Drug Administration (FDA) américaine avait qualifié IQOS de « produit de tabac à risque modifié », faisant de ce système de tabac réchauffé le premier produit à base de nicotine à recevoir des autorisations de communication par la FDA.


Suite à un examen de l'ensemble des preuves soumises à la FDA par PMI en 2016, l'agence a conclu que ces preuves scientifiques démontrent qu'IQOS est bénéfique pour la santé de l'ensemble de la population, que ce soit pour les fumeurs passifs ou actifs.


Ces preuves proviennent de recherches en laboratoire, d'études cliniques parmi les fumeurs adultes et de recherches visant à comprendre les avantages potentiels du produit pour la santé publique, notamment la façon dont les fumeurs perçoivent le risque du produit et leur utilisation dans des conditions réelles. PMI étudie également cette utilisation une fois que le produit est sur le marché.


Au Maroc, IQOS en pleine expansion

« Aujourd’hui, nous sommes présents dans 71 pays et plus de 21 millions de consommateurs sont déjà passés à l’utilisation de l’IQOS. Notre ambition est d’atteindre 100 pays d’ici 2025 et que 50 % de nos revenus soient générés par ces produits alternatifs, sachant qu’on est déjà à 30 % », a indiqué Jalal Ibrahimi, directeur de Philip Morris Maroc lors d’une rencontre tenue récemment à Casablanca entre PMI Maroc et PMI International.


Il a également rappelé que la commercialisation d'IQOS au Maroc a démarré en octobre 2021 à Casablanca, avec l’ambition de l’étendre à l’ensemble du territoire national et permettre aux 5,5 millions de fumeurs marocains de bénéficier de ces alternatifs, en vue de convertir le maximum d’entre eux, pour pouvoir avoir un impact positif sur leur santé.


Philip Morris International est ainsi à la tête d’une transformation de l’industrie du tabac visant à créer un avenir sans fumée et, à terme, à remplacer les cigarettes par des produits sans fumée dans l’intérêt des adultes qui souhaitent continuer à fumer autrement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite