logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.04.2017 à 20 H 22 • Mis à jour le 24.04.2017 à 21 H 49
Par
Islam & Société

Abou Hafs « excommunié » par une ligue d’oulémas maghrébins

La Ligue des oulémas du Maghreb arabe (Arab Maghreb Scholars League) a décidé, le 22 avril dernier, en application de l’article 10 de son règlement intérieur, de limoger Mohamed Abdelwahab Rafiki, dit Abou Hafs, suite à ses « déclarations polémiques », a rapporté Medias24. L’ancien salafiste condamné à la prison ferme en 2002 et incarcéré durant de nombreuses années pour « incitation à la terreur » et « appartenance à un groupe jihadiste », avait été élargi par le roi dans le cadre d’un vaste mouvement de réintégration des islamistes radicaux dans la société. Depuis, encarté dans l’Istiqlal, Abou Hafs est devenu l’un des chantres de la déradicalisation. Soutenu par l’Etat, selon ses propres dires, il mène désormais campagne pour la réforme de certaines lois encore corsetées par le référentiel islamique. Dernières sorties remarquées, son avis particulièrement ouvert sur la question sensible de l’égalité en héritage sur le plateau du journaliste Abdallah Tourabi sur 2M, son interview sur Medias24, ou encore sa participation à un ouvrage collectif voulu par Hakima Lebbar, membre de la société civile et personnalité en vue du milieu de l’art…

-


©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu