En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.08.2021 à 19 H 11 • Mis à jour le 09.08.2021 à 17 H 06
Par
Reconversion

Au Maroc, Jean-Vincent Placé s’apprête à lancer son bistrot « Salut Casa »

Après s'être associé avec Ilyas El Omari à Tanger, l'ex-Secrétaire d'État français se prépare à ouvrir son restaurant à Casablanca. Pour son affaire, Placé s'est notamment lié au porte-parole et référent d'En Marche dans la région du Maghreb et de l'Afrique de l'Ouest, Jaoued Boussakouran. Les détails

Jean-Vincent Placé débarque à Casablanca avec son restaurant « Salut Casa ». D’après nos informations, l’ex-Secrétaire d’État français, débarqué de son poste mais aussi déç(h)u de la politique française en raison de ses frasques, se prépare pour lancer son bistrot au quartier Oasis de la capitale économique. L’établissement aura d’ailleurs pour voisin le Cercle amical des Français de Casablanca… 


Pour cette affaire, Jean-Vincent Placé pourtant ex-encarté Europe-Ecologie-Les Verts a choisi de s’associer avec Jaoued Boussakouran, DG d’Apostrophe Influence mais aussi et surtout référent et porte-parole du Mouvement En Marche dans la région du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest. Contacté par nos soins, Jaoued Boussakouran nous a dans un premier temps confirmé l’information, avant de nous promettre des détails supplémentaires. Notre rappel est resté sans suite. Autre associé : Younes Mahjoubi, un spécialiste de la restauration à Casablanca qui accompagne le duo dans leur tout nouveau business.


Nos sources précisent que l’ouverture du restaurant est imminente. À ce titre, les opérations de recrutement sont déjà en cours, tandis que le lieu a déjà été choisi. Il s’agit d’une rue adjacente à l’avenue Abderrahim Bouabid.


Pour porter le projet, une société avait été constituée par le trio dès octobre 2019, avant que la pandémie et l’état d’urgence sanitaire ne viennent le retarder…  L’idée ne sera relancée que vers le mois de mai, lorsque le nom de « Salut Casa » a été choisi. Selon des informations obtenues par Le Desk, l’entreprise porte le nom de Indochine Rest. Jean-Vincent Placé y détient 50 % du capital, tandis que Jaoued Boussakouran, qui a été désigné gérant, détient 34 %. Younes Mahjoubi a pour sa part 16 %.


Jean-Vincent Placé semble s’intéresser de plus en plus au Maroc. On le savait déjà propriétaire d’une société à Tanger, du nom de MAPMA, s’activant dans le management de projet. Grande surprise, lorsqu’on a su durant ce mois de juillet que Placé s’était associé avec un autre paria de la politique, mais cette fois-ci au Maroc : Ilyas El Omari avec qui l’ex-politique français a choisi de se lancer dans le branding… 


Mais bien avant, Jean-Vincent Placé s’était intercédé dans le projet de Tanger Tech, en faisant office d’intermédiaire entre le groupe China Communications Construction Company (CCCC) et le Maroc, afin de relancer le projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Un lien avec MAPMA créée à la même période ?

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu