En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.06.2021 à 15 H 26 • Mis à jour le 01.06.2021 à 15 H 27
Par
CSMD

Benmoussa présente le rapport de la Commission au Parlement, absence de tout débat

Ce 1er juin, le président de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD), Chakib Benmoussa a présenté son rapport au Parlement, dans une salle réunissant les députés des deux chambres et leurs présidents. L’intervention de l’ancien ministre de l’Intérieur a duré moins d’une heure, l’occasion de revenir sur les grandes lignes du diagnostic établi par la CSMD mais aussi d’aborder les différentes propositions émises.


Aucun débat n’a pu être tenu finalement, du fait tout d’abord du manque de temps invoqué par Lahbib El Malki lui-même et en raison de la fin imminente du mandat législatif. Le Président de la Chambre des représentants a tout de même demandé aux parlementaires présents de poser « des questions d’éclaircissements »  : niet de la part des représentants de la Nation, dont l’un n’a pas manqué de signaler « qu’il y avait déjà un débat avec les partis politiques ».


Chakib Benmoussa a effectivement commencé par rencontrer, ce 1er juin, des partis politiques dont le Parti de la Justice et du Développement (PJD), le Parti Authenticité et Modernité (PAM) et l’Istiqlal. Durant ces rencontres, Benmoussa était accompagné de Driss Jettou, ex-patron de la Cour des Comptes et Ahmed Reda Chami, président du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE). Le duo était d’ailleurs président aux côtés du président de la CSMD, au Parlement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu