logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.01.2023 à 19 H 13 • Mis à jour le 24.01.2023 à 21 H 36
Par
Diplomatie

Biden nomme Moseley-Braun, une amie du Maroc à un poste d’influence pour l’Afrique

Le président Joe Biden a annoncé le 23 janvier la nomination de Carol Moseley-Braun au conseil d'administration de la United States African Development Foundation (USADF), l'agence indépendante du gouvernement américain qui accorde des subventions allant jusqu'à 250 000 dollars aux entreprises et entrepreneurs sociaux africains.


Carol Moseley-Braun, la première femme noire à occuper le poste de sénatrice américaine, deviendra présidente du conseil d'administration de l'USADF, succédant à Jack Leslie, nommé par Obama, a annoncé la Maison Blanche.


Sa nomination intervient peu après le Sommet des dirigeants États-Unis-Afrique que le président a organisé à Washington en décembre, où il a promis l'engagement américain de plus de 55 milliards de dollars pour aider 50 pays à lutter contre l'insécurité alimentaire et les facteurs de changement climatique qui y conduisent.


Carol Moseley-Braun est entrée dans l'histoire en 1993 lorsqu'elle a prêté serment en tant que première femme noire sénatrice américaine représentant l'Illinois, et seulement la deuxième sénatrice noire depuis « l'ère de la reconstruction », selon les archives du Congrès.


Après son passage au Sénat, Braun est devenue ambassadrice des États-Unis en Nouvelle-Zélande, à la suite d'une nomination par le président Clinton. Elle siège à plusieurs conseils et commissions de la fonction publique, dont le DuSable Museum of African American History et a reçu plusieurs diplômes honorifiques, a déclaré la Maison Blanche.


En avril 2021, à l’invitation de Khalid El Quandili avec qui elle entretient une relation d’amitié de longue date et de Souad Boudairi-Dalil qui lui a fait découvrir le Royaume, Moseley-Braun avait effectué une visite au Maroc durant laquelle elle avait rencontré un certain nombre de personnalités politiques dont Habib El Malki, à l’époque à la présidence du parlement ou encore Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères. A cette occasion, elle avait fait un crochet par Dakhla et exprimé tout son soutien à la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu