logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.03.2020 à 01 H 29 • Mis à jour le 01.03.2020 à 01 H 29
Par
PSU

Coronavirus: Nabila Mounib, adepte de la théorie du complot

Selon la presse, Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) a laissé entendre, à propos du coronavirus, qu’il est le produit d’une manipulation de laboratoire, abondant ainsi dans le sens de la théorie du complot. « Ils créent des virus et leurs remèdes lorsqu’ils le souhaitent », a-t-elle déclaré lors d’une conférence tenue à Casablanca le 27 février devant des étudiants en journalisme.


Appelée à clarifier ses propos par Yabiladi, Mounib a évoqué « les guerres bactériologiques ou virales qui peuvent tout à fait être possibles dans le monde dans lequel nous vivons », en faisant référence au virus « Wuhan 400 » imaginé dans The Eyes of Darkness, le roman de Dean Koontz, paru en 1981 et qui prophétisait son apparition en 2020. Yabiladi fait remarquer que le site américain de fact-checking Snopes avait conclu à une simple coïncidence née d’une fiction littéraire. « Dean Koontz n’a pas prédit l’apparition d’un nouveau coronavirus. À part son nom, cette arme biologique fictive n’a que peu de choses en commun avec le virus qui a provoqué une épidémie en 2020 », note Snopes.


Malgré les dénégations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ou de divers experts américains, la responsable politique de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) et professeure d’endocrinologie à l’Université Hassan II de Casablanca, a insisté pour dire, à l’instar de Nicolas Maduro, président du Venezuela, du journaliste italien Paolo Liguori, ou encore de Dany Shoham, un ancien agent des services de renseignement israéliens, que le Covid-19 apparu en Chine, est potentiellement le produit d’une « arme virale ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu