En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.01.2017 à 23 H 55 • Mis à jour le 11.01.2017 à 23 H 55
Par
Ville de Casablanca

El Omari ponctionne les salaires de la mairie en soutien aux SDL

Selon des sources syndicales, le Conseil de la ville de Casablanca, dirigé Abdelaziz El Omari (PJD), a décidé, par arrêté municipal, de supprimer les indemnités pour heures supplémentaires et pour travaux pénibles dont bénéficiaient 16 000 fonctionnaires, ce qui représente environ un tiers de leurs émoluments. Une coupe budgétaire qui entre en vigueur fin janvier et qui devrait faire économiser à la ville près de 100 millions de dirhams. La manne devrait profiter en priorité aux sociétés de développement local (SDL) en situation de carence financière. La décision a été prise de la dernière session ordinaire du Conseil de la ville. Les syndicats n’y ont vu que du feu, mais sont déjà sur le pied de guerre pour faire avorter l’arrêté. L’Organisation démocratique du travail (ODT) a déjà saisi le wali de la région Khalid Safir et sa hiérarchie à l’Intérieur dans l’espoir qu’ils agissent pour convaincre les élus de faire machine arrière. Une démarche incertaine, le ministère est davantage favorable à un appui des SDL qu’à maintenir des frais de fonctionnement jugés débridés.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu