En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.05.2022 à 13 H 39 • Mis à jour le 12.05.2022 à 13 H 42
Par
Justice

France: Mjid El Guerrab condamné à trois ans de prison dont un ferme et à une peine d’inéligibilité

Le député ex-La République en Marche (LREM) de la 9ème circonscription des Français à l’étranger, Mjid El Guerrab, a été condamné ce jeudi à une peine de trois ans de prison, dont un ferme dans le cadre de l’agression de Boris Faure, cadre du Parti Socialiste (PS), apprend-on. Sa condamnation comprend aussi une peine de deux ans d’inéligibilité.


Pour rappel, El Guerrab été mis en examen à la suite d’une violente altercation en 2017 avec Faure. El Guerrab lui avait assené deux coups avec son casque de scooter, le premier lorsque Faure était debout, le deuxième quand il était à terre.


Suite à cette altercation, El Guerrab avait dû démissionner de LREM tout en gardant son mandat parlementaire. Il s’était expliqué publiquement quant au motif de cette agression, assurant que Boris Faure avait tenu des propos racistes, anti-musulmans et anti-marocains. Son avocat de l’époque, Éric Dupond-Moretti, actuellement ministre français de la Justice, justifiait cette agression comme étant un « geste réflexe », pour se dégager « d’une emprise » qui « n’avait pas lieu d’être ».


Une condamnation qui vient anéantir les chances du Franco-marocain pour se présenter aux prochaines élections législatives françaises, dans la 9ème circonscription dont l’épicentre est le Maroc, alors que reste notamment en lice pour Renaissance, Ahmed Eddarraz, réputé proche du couple présidentiel.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu