logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.11.2022 à 08 H 36 • Mis à jour le 04.11.2022 à 08 H 36
Par
Énergie renouvelable

Hydrogène vert: Chariot s’allie à l’UM6P pour le développement de projets pilotes

La junior britannique Chariot Limited, dédiée à l'énergie, a annoncé ce 4 novembre s'allier à l'Université Polytechnique Mohammed VI (UM6P) pour le développer de projets pilotes en matière d'hydrogène vert au Maroc.


Le partenariat signé comprend comme parties Chariot, l'UM6P mais aussi Oort, fabricant anglais de systèmes d'électrolyseurs économiques avec qui Chariot s'était déjà associé en octobre dernier.


Le nouveau partenariat permettra d'évaluer « la viabilité économique de la production d'hydrogène vert à grande échelle », fait-on savoir dans la communication diffusée ce vendredi.


« Grâce à l'expérience de Chariot dans l'évaluation de la viabilité économique de tels projets, ainsi qu'au réseau et à l'expertise de l'UM6P dans le pays, le partenariat développera simultanément la formation et le renforcement des capacités autour de la production d'hydrogène vert et d'ammoniac », ajoute-t-on, poursuivant « qu’il est prévu que l'un des projets pilotes soit hébergé dans le centre de recherche et développement de l'OCP Jorf Lasfar, au Maroc ».

 

« Nous sommes ravis de nous associer à Chariot et Oort sur ce projet pour mettre en œuvre une nouvelle technologie d'électrolyseur PEM dans le laboratoire UM6P pour l'éducation et la recherche et de travailler conjointement sur de nouveaux  projets sur les technologies d'électrolyseur, l'échange et le transfert d'informations », peut-on lire dans le communiqué de Chariot.


« Le secteur de l'hydrogène vert a besoin collaboration de cette nature pour développer l'enseignement et la recherche dans ce domaine nouveau et stratégique pour le Maroc », a déclaré pour l’occasion Mohamed Bouseta, directeur d'Innovate for Industry à l'UM6P.

 

« La mission d'Oort est de réduire le coût de la production d'hydrogène vert afin qu'il devienne une source d'énergie largement accessible. Tester notre technologie d'électrolyseur unique dans ce contexte sera une étape clé pour démontrer ses capacités tout en évaluant son efficacité, sa durabilité et structure de coûts pour la mise en œuvre dans des projets à grande échelle », a pour sa part affirmé Nick van Dijk, PDG d'Oort.


« Nous sommes très heureux de travailler aux côtés d'Oort et de l'UM6P pour évaluer la viabilité d'un autre projet important d'hydrogène vert et étendre notre empreinte au-delà de notre travail en Mauritanie au Maroc. L'ambition de Chariot est de devenir l'un des principaux producteurs mondiaux d'hydrogène vert et assurer l'accès une capacité d'électrolyseur fiable et rentable sera un élément essentiel de notre voie vers la production. Nous sommes impatients de commencer ce projet pilote et de collaborer à d'autres projets de cette nature à l'avenir », a conclu Adonis Pouroulis, PDG de Chariot Limited.


Pour rappel, Chariot Limited s’est déjà lancé dans l’hydrogène vert en Mauritanie, à travers un partenariat noué avec TotalEren. Le projet baptisé Nour table sur une capacité de 10 GW.


Côté marocain, l’heure pour l’instant est à la discrétion du côté des officiels mais aussi des multinationales souhaitant investir dans l’hydrogène vert du Maroc : comme révélé par le Desk, on compte notamment TotalEren, préparant son projet au niveau de Guelmim-Oued, tandis que d’autres groupes, dont notamment le Danois CIP, lorgnant aussi le même foncier que TotalEren pour un projet similaire.


Tout récemment, c’est l’Indien Adani qui a annoncé la préparation d’un méga-projet d’hydrogène vert au Maroc…

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu