En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.10.2016 à 15 H 33 • Mis à jour le 20.10.2016 à 15 H 33
Par
Tensions internes

Invitation de Benkirane à la FGD : Laâziz fait de la résistance à Mounib

L’invitation de Benkirane adressée aux différents partis politiques a fait craqueler la cohésion fragile au sein de la Fédération de la Gauche démocratique (FGD). En réunion depuis ce matin, les camarades de la FGD s’étaient mis d’accord sur le principe de répondre à l’invitation de Abdelilah Benkirane. Mais, selon une source au sein de la formation politique,  consultée par Le Desk, c’était sans compter avec Abdeslam Laâziz, le chef du Congrès national Ittihadi, une des composantes de la FDG. « Cela fait partie des us et coutumes de la politique que de répondre à la visite du chef du parti qui a remporté les élections. Par la suite, rien n’empêche la FGD d’émettre un communiqué pour marquer son désaccord total avec le PJD et exclure toute possibilité d’alliance » détaille notre source. En refusant de répondre à l’invitation de Benkirane, Laâziz met la FGD dans une situation très gênante. En effet, dans le cas où la FGD décidait du contraire en passant outre le niet de Laâziz, cela donnerait du grain à moudre à ses adversaires politiques, explique-t-on. « Il est très probable que Laâziz essaie de se positionner comme le représentant de la ligne radicale de la FGD et utiliser cette posture comme monnaie d’échange dans un avenir proche », affirme notre source.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu