En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.06.2020 à 21 H 47 • Mis à jour le 28.06.2020 à 22 H 09
Par
Affaire Global Nexus

La Fondation Air Liquide efface toute trace de Hynd Bouhia, membre de son CA

Il ne fait plus bon d'être associé à Hynd Bouhia. Celle-ci, membre du Conseil d'administration de la Fondation Air Liquide depuis 12 ans, voit toute trace de son lien avec l'institution disparaître...

Poursuivie en état de liberté pour escroquerie, l’ancienne patronne de Global Nexus, Hynd Bouhia, est-elle devenue « persona non grata » ? Depuis 2008, Bouhia siège au Conseil d’administration de la Fondation Air Liquide, en tant personnalité extérieure qualifiée dans le domaine de l’Environnement, comme l’indiquent les résultats de recherche de Google. Bouhia en fait également mention dans son profil LinkedIn. Son mandat avait été renouvelé en 2018.


Pourtant, son nom a subitement disparu de la liste des membres du Conseil d’administration. Ceux dont le mandat avait été renouvelé à la même époque que Hynd Bouhia y sont d’ailleurs toujours listés (Pierre Carli et Bénédicte Faivre-Tavignot).


Au Maroc, Air Liquide est également présente via une filiale, depuis 1919. C’est Driss Benhima qui en est le président du conseil d’administration, depuis novembre 2018. Parmi ses actionnaires, on retrouve notamment la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG).


Actuellement, Hynd Bouhia est poursuivie en état de liberté. Elle devrait se présenter ce 7 juillet à son procès où elle devra répondre de faits d’escroquerie et d’abus de confiance, selon les accusations consultées par Le Desk.


D’après une décision rendue par l’AMMC, après la convocation de Hynd Bouhia par les services de police et sa comparution devant le Procureur du roi, Global Nexus devra payer un montant d’un million de dirhams et verra son agrément de société de gestion retiré.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu