S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.09.2016 à 18 H 58 • Mis à jour le 02.09.2016 à 19 H 01
Par
Polémiques sans fin

L’affaire de la facture d’hôtel de Choubani à Erfoud devant la justice

Accusé, copie de facture à l’appui, par certains sites électroniques d’avoir séjourné en famille dans un hôtel à Erfoud aux frais de la région de Draâ-Tafilalet, Lahbib Choubani avait vivement démenti l’information. Le document en question qui indiquait un montant de 8 250 dirhams pour une réservation de quatre nuitées en août (3 chambres et une suite), aurait été caviardé s’il en croit la direction du Palm’s Hôtel Club qui a produit une attestation affirmant qu’aucune facture n’a été délivrée au nom de la région pour un séjour familial des Choubani. En réaction, les sites qui avaient fait état de l’affaire ont accusé Hassan Habibi, le directeur de l’établissement, de connivence avec Lahbib Choubani et par extension avec le PJD, affirmant que les deux hommes étaient liés par d’autres affaires de trafic d’influence dans la région. Objet d’interminables polémiques, le responsable du PJD a accusé ses adversaires politiques du PAM d’être derrière ces manœuvres visant à discréditer son parti à l’approche des élections. Contacté par Le Desk, le directeur de l'hôtel est resté injoignable. Dans une déclaration faite au portail officiel du PJD, Hassan Habibi affirme vouloir porter plainte contre X devant le procureur d'Errachidia pour fabrication de faux et usage de faux. Il compte aussi demander à la justice l'ouverture d'une enquête pour déterminer l'auteur de cette falsification à l'aide du visionnage des caméras de surveillance de l'hôtel. Pour lui, quelqu'un s'est introduit dans les locaux administratifs de son établissement pour accomplir ce forfait durant son absence pour cause de soins à Agadir. Habibi compte aussi poursuivre devant les tribunaux les médias qui ont propagé selon lui cette fausse information.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu