En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.07.2020 à 13 H 26 • Mis à jour le 08.07.2020 à 14 H 59
Par
Bases navales

L’ambassade des Etats-Unis à Rabat dément le transfert de l’US Navy de Rota vers Ksar Sghir

Suite aux informations relayées par la presse espagnole concernant l’éventualité d’un transfert de la base navale américaine de Rota sur la façade atlantique de l’Espagne vers la base navale marocaine de Ksar Sghir, le porte-parole de l’ambassade américaine à Rabat a émis une note de presse dont Le Desk a reçu copie démentant catégoriquement ces allégations.


« Les États-Unis n’ont reçu aucune offre du Maroc pour déplacer les actifs de l’US Navy de Rota à Ksar Sghir. Les rapports selon lesquels l’accord de la marine américaine avec Rota expirera bientôt sont inexacts », a précisé la source diplomatique autorisée.


Moins d’un an avant l’expiration en 2021 de l’accord que l’Espagne a conclu en 1988 avec les États-Unis pour autoriser l’utilisation de la base atlantique de Rota par les forces américaines, le Maroc aurait proposé que sa base navale de Ksar Sghir la remplace pour accueillir la 6ème flotte de l’US Navy en transit par le Détroit de Gibraltar, avait affirmé El Espanol.

 

Rabat aurait même « quadruplé la superficie » de la base navale de Ksar Sghir pour être en capacité d’ « accueillir des sous marins », précisait le média espagnol. Une extension qui serait la conséquence d’une visite du Pentagone pour juger si son port en eaux profondes pouvait accueillir des navires de l’US Navy.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu