logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.12.2022 à 11 H 37 • Mis à jour le 19.12.2022 à 11 H 37
Par
Qatar 2022

Le lobby israélien a dénoncé les Lions de l’Atlas auprès de la FIFA pour leur soutien à la Palestine

UK Lawyers for Israel, une organisation pro-Israël d’avocats britanniques a accusé les Lions de l'Atlas de « violations des règles » de la Fédération internationale de football association (FIFA), pour avoir arboré le drapeau palestinien durant la Coupe du monde Qatar 2022.


Le drapeau noir, blanc, rouge et vert de la Palestine pays membre reconnu par la FIFA mais qui ne participe pas à cette coupe du monde à Qatar, a été déployé à maintes occasions autant par des joueurs, des officiels et le public de plusieurs pays lors de la compétition. L’équipe marocaine l'a brandi sur la pelouse et dans les vestiaires après sa victoire sur l’Espagne et sa qualification pour les quarts de finale.


Ainsi, l’organisation pro-Israël avait pressé la FIFA d’intervenir auprès de l’équipe nationale et demandé au président de la Commission de discipline de la FIFA, Jorge Palacio, « d’ouvrir immédiatement une enquête et de prononcer des mesures provisoires pour empêcher que de telles violations ne se reproduisent lors des derniers matchs du Maroc ».


UK Lawyers for Israel a souligné que l’article 11.2 du Code disciplinaire de la FIFA stipule que toute personne qui utilise « une manifestation sportive pour des manifestations de nature non sportive », peut faire l’objet de mesures disciplinaires.


« Nous espérons que la FIFA s’attaquera à cette question de toute urgence pour s’assurer que les prochains matchs ne soient pas gâchés par de nouvelles manifestations politiques », avait indiqué au Jewish Chronicle le directeur général de l’UKLFI, Jonathan Turner.


Réagissant face à cette vague de soutien pour la Palestine, Djibril Rajoub, président de la Fédération palestinienne de football et secrétaire général du Fatah, le parti de Mahmoud Abbas, a pour sa part déclaré à l'AFP que « le Mondial révèle le mensonge selon lequel la cause palestinienne a été enterrée par les accords » de normalisation récents entre Israël et des pays arabes, dont le Maroc.


Le Mondial est « une gifle à l’idée de normalisation  », affirme Rajoub, ajoutant que la compétition au Qatar a montré « aux Palestiniens que les peuples arabes n’avaient pas cessé de les soutenir ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu