En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.10.2016 à 18 H 02 • Mis à jour le 27.10.2016 à 18 H 02
Par
Escapade paradisiaque

Le roi Mohammed VI fait escale à Zanzibar

L’avion royal a atterri cet après-midi à Zanzibar, archipel aux épices de l’océan Indien situé en face des côtes tanzaniennes, formé de trois îles principales (Unguja, Pemba et Mafia) et d’un chapelet d’autres petites îles. Ces confettis célébrées par Rimbaud, Kessel, Conrad mais aussi par Freddy Mercury, natif de ces lieux paradisiaques, sont réputées pour leurs eaux turquoises et leur discrétion en comparaison à d’autres destinations plus courues comme les Maldives ou Maurice. Plusieurs mondes y cohabitent : un peu d’Angleterre, ancienne puissance coloniale, un fond d’Afrique, une pincée d’Orient et des effluves venues d’Inde. Le tourisme y est encore balbutiant, mais de grands consortiums étrangers investissent le long du radeau de sable blanc d’Unguja. Les côtes y sont de plus en plus grignotées par le béton et les droits ancestraux des agriculteurs parfois bafoués. Epargnées jusqu’à présent par les groupes armés implantés sur le continent, les îles de Zanzibar apparaissent encore comme un havre de tranquillité. Des tensions récentes au sein des communautés chrétienne, musulmane et hindouiste qui vivaient en bonne intelligence depuis des siècles pourraient toutefois changer la donne.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu