logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.03.2022 à 14 H 42 • Mis à jour le 04.03.2022 à 14 H 42
Par La rédaction

Human Rights Watch : Moscou serait coupable de « crime de guerre »

Les Russes se sont rendus coupables d'un « crime de guerre », selon Human Rights Watch (HRW). L'utilisation d'armes à sous-munitions est interdite depuis la convention d'Oslo de 2008 que Moscou n'a pas signée.


« Utiliser des sous-munitions dans des zones habitées montre un mépris absolu pour la vie des gens », a affirmé le directeur de l'armement de HRW. « Leur utilisation telle que documentée à Kharkiv pourrait constituer un crime de guerre », a-t-il ajouté.


Ces armes, imprécises et extrêmement létales, sont composées d'un conteneur, tel un obus, qui regroupe des projectiles explosifs, appelés « sous-munitions ». Elles ont été utilisées «  dans au moins trois quartiers résidentiels de Kharkiv, le 28 février », affirme HRW.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu