logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.03.2020 à 17 H 37 • Mis à jour le 16.03.2020 à 17 H 38
Par La rédaction

Le Fonds Hassan II injectera 1 MMDH au fonds de gestion de la pandémie du coronavirus

Le décret portant création du compte d'affectation spéciale intitulé "Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus La Covid-19" a été signé, lundi à Rabat, en application des Hautes Instructions du Roi Mohammed VI, tendant à assurer le financement des mesures de prévention et de lutte contre le Coronavirus et ses effets.


Outre le budget général de l’État, le fonds bénéficiera également de la contribution de plusieurs organismes et institutions, indique le ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, ajoutant que sur instructions du Souverain, le Fonds Hassan II contribuera à hauteur de 1 milliard de dirhams.


Un élan de solidarité, en train de s’exprimer, aussi bien par des personnes morales, publiques et privées, que des personnes physiques, permettra de mobiliser des ressources financières additionnelles importantes sous forme de dons, fait savoir le ministère dans un communiqué.


Doté d'une enveloppe de 10 milliards de dirhams, ce fonds est réservé, essentiellement à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l’urgence, pour traiter dans de bonnes conditions les personnes qui seraient atteintes par le virus.


Ce fonds est dédié également au soutien de l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie à travers des mesures qui seront proposées par le Comité de Veille Économique (CVE) créé à cet effet, rappelle la même source.



SUIVEZ NOTRE LIVE SUR LA CRISE DU CORONAVIRUS AU MAROC ET DANS LE MONDE >           >           >           >            ICI

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu