logo du site ledesk

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.02.2022 à 20 H 41 • Mis à jour le 25.02.2022 à 20 H 41
Par La rédaction

L’Otan va déployer des unités de sa Force de réaction

Les dirigeants de l'Otan, réunis vendredi en visioconférence lors d'un sommet extraordinaire de l'Alliance, se sont mis d’accord pour le déploiement d'unités de la Force de réaction de l'alliance (NRF), pour la première fois dans le cadre de la défense collective.


« Des milliers de troupes de l'Otan se tiennent prêtes à intervenir en cas de besoin, tout comme une centaine d'avions de chasse, ainsi que 20 navires en mer baltique et en méditerranée », a indiqué le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg.


La NRF, conduite actuellement par la France, est une force multinationale regroupant des éléments des forces terrestres, aériennes et maritimes et des forces d'opérations spéciales.


« Nous déployons des éléments de la Force de réaction de l'Otan sur terre, en mer et dans les airs afin de renforcer sa possibilité de répondre (à toute attaque) », a déclaré Stoltenberg.


« De nombreux pays de l'Alliance ont proposé de fournir des forces supplémentaires sur le flanc oriental de l'Otan », selon Stoltenberg, qui a demandé à la Russie d'arrêter "cette guerre insensée".


Il a également appelé Moscou à retirer ses troupes et arrêter son incursion en Ukraine. Cette guerre « ne renforcera pas la sécurité en Russie" et le pays n'en sortira "pas avec davantage de respect », a-t-il prévenu.


Il a une fois de plus appelé Moscou à choisir la voie de la diplomatie. Le secrétaire général de l'Otan a salué le courage des troupes ukrainiennes et leur capacité à « infliger d'importants dommages aux forces russes ».


Jeudi, le secrétaire général de l'Otan a indiqué que le processus de planification de défense de l'Alliance avait également été activé au terme d'une réunion du Conseil de l'Atlantique nord sur l'attaque de l'Ukraine par la Russie.


« Dans les prochains jours et semaines, l'Otan renforcera encore sa présence sur le flanc est », selon le chef de l'organisation de défense.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
En continu
Plus d'infos en continu