Le trio américain a été désigné par les Fédérations membres de la FIFA, avec 134 voix contre 65 pour son concurrent marocain, à l’issue du Congrès organisé mercredi à Moscou, à la veille de l’ouverture du Mondial 2018.




Le ticket nord-américain, qui avait promis durant sa campagne d’organiser “la Coupe du monde la plus lucrative de l’histoire” , sera chargé d’accueillir la première Coupe du monde à 48 équipes.







Pour le Maroc, il s’agit de son cinquième échec, après les revers de 1994, 1998, 2006 et 2010.