En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.05.2021 à 21 H 32 • Mis à jour le 07.05.2021 à 00 H 11
Par
Polisario

Le jet algérien médicalisé qui a transporté Ghali avait servi à évacuer Bouteflika vers la Suisse

Souffrant d’un cancer et contaminé par le Covid-19, le chef du Polisario a décollé le 18 avril de la base militaire de Boufarik à destination de l’aéroport de Saragosse dans le nord de l’Espagne, à bord d’un Gulfstream G-IV (SP) appartenant au gouvernement algérien. Le même qui avait servi à évacuer l’ex-président Bouteflika vers la Suisse en mars 2019

Selon les constatations du Desk, le chef du Polisario a bénéficié des mêmes égards dans sa prise en charge lors de son transfert en Espagne par le gouvernement algérien que les présidents Abdelaziz Bouteflika et Abdelmadjid Tebboune lors de leurs séjours médicaux à l’étranger.


Brahim Ghali a ainsi décollé le 18 avril de la base militaire de Boufarik à destination de l’aéroport de Saragosse dans le nord de l’Espagne, à bord d’un Gulfstream G-IV (SP) appartenant au gouvernement algérien. De Saragosse à Logroño, distantes de plus de 200 km, le chef du Polisario a été acheminé par la route en ambulance, accompagné d’un staff médical, l’aéroport de Logroño étant fermé depuis un an pour cause de Covid-19 et n’offrant que des liaisons aériennes internes (pas de douanes).


Immatriculé 7T-VPM, le jet de construction américaine utilisé pour les besoins de Ghali, qui offre une cabine spacieuse et médicalisée, avait en mars 2019 notamment servi à hospitaliser l’ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika en Suisse. A l’époque, des milliers d’internautes algériens avaient épié ses déplacements sur les sites spécialisés de tracking des vols.


Comme Ghali à l’hôpital San Pedro de Logroño, Bouteflika avait été inscrit aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) sous un faux nom et sa date de naissance avait été falsifiée.


Le gouvernement algérien dispose de quatre Gulfstream G-IV (SP) acquis entre 1996 et 2001 : 7T-VPR, 7T-VPS, 7T-VPC et 7T-VPM. Sous le mandat de Bouteflika, le 7T-VPM était réservé à l’usage quasi-exclusif du président.


Pour son évacuation à Berlin en novembre dernier pour cause de contamination au Covid-19, l’actuel président algérien, Abdelmadjid Tebboune, avait quant à lui fait le voyage à bord du 7T-VPR.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu