En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
29.11.2017 à 20 H 10 • Mis à jour le 29.11.2017 à 23 H 36
Par
Sommet UA-UE

Mohammed VI rencontre Jacob Zuma à Abidjan

Fait inédit dans les relations entre Rabat et Pretoria, le roi Mohammed VI a eu un entretien avec le président sud-africain Jacob Zuma en marge de la tenue du 5ème Sommet Union Africaine – Union Européenne, assure une source diplomatique au Desk

Selon des sources diplomatiques à Abidjan consultées par Le Desk, le roi Mohammed VI a eu un entretien ce mercredi 29 novembre avec le président sud-africain Jacob Zuma, en marge du Sommet UA-UE. Une première dans les relations traditionnellement tendues entre Rabat et Prétoria, l’Afrique du Sud étant un des soutiens les plus puissants du Polisario sur le continent.


Lors de cet entretien “chaleureux et empreint de franchise et de bonne entente” , les deux chefs d’Etat ont convenu “de travailler ensemble, main dans la main, pour se projeter dans un avenir prometteur, d’autant plus que le Maroc et l’Afrique du sud constituent deux pôles importants de stabilité politique et de développement économique, respectivement à l’extrême nord et l’extrême sud du continent” .


Ils ont aussi convenu de maintenir un contact direct et “de se lancer dans un partenariat économique et politique fécond afin de construire des relations fortes, pérennes et stables et dépasser ainsi l’état qui caractérisait les relations bilatérales durant des décennies” . 


A ce propos, le Roi et le président Zuma ont décidé que le cadre de la représentation diplomatique sera relevé par la désignation d’ambassadeurs de haut niveau à Rabat comme à Pretoria.


L’audience, comme celles accordées aux présidents angolais Joao Lourenço et français Emmanuel Macron en début de soirée s’est déroulée en présence, du conseiller du roi Fouad Ali El Himma et du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et du côté sud-africain, de la ministre des Relations internationales et de la Coopération, Maite Nkoana-Mashabane, de l’ambassadeur de l’Afrique du Sud auprès de l’Union Africaine, Ndumiso Ntshinga, et du conseiller du président sud africain, Michael Hulley. Si l’information n’a pas encore été officialisée, « elle dénote de changements importants à venir dans les relations interafricaines », assure notre source, qui fait par ailleurs référence à l’interview accordée à EFE par Nasser Bourita dans laquelle, il a annoncé des développements importants au sortir du sommet ivoirien.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu