En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
09.09.2020 à 01 H 18 • Mis à jour le 09.09.2020 à 01 H 18
Par
Conflit social

Pilotes licenciés: La RAM les dénigre via Chouf TV, le président de l’AMPL répond

Notre enquête sur la situation des pilotes de ligne licenciés par la Royal Air Maroc et les témoignages (1ère partie et 2ème partie) que nous avons recueillis de certains d’entre eux ont fait réagir la direction de la compagnie nationale.


De nombreux journalistes ont reçu de la part de la communication de la RAM un message WhatsApp contenant une vidéo de Chouf TV partagée sur Facebook qui charge les pilotes licenciés ayant témoigné.


La vidéo, sous forme de teasing, donne le ton d’une campagne médiatique à venir. « Vous voulez savoir la réalité du problème des pilotes ? Voici la vérité » dit la voix off sur fond d’image d’un avion de la RAM arrivant à sa passerelle et d’un cockpit. « Contrairement à ce qui a été dit récemment, les indemnités perçues par les pilotes sont importantes, très importantes ». Et de dérouler que le pilote Mohamed Jalal Yacoubi (commandant de bord sur Dreamliner et ex-président de l’AMPL) aurait reçu 5,9 millions de dirhams, Tarik Chraibi, 5,6 millions, et Hicham Falaki, président actuel de l’AMPL, 4 millions. Chouf TV ajoute, entre autres, que ces pilotes reçoivent 1 500 euros par mois sur leurs comptes bancaires en France…


« Ce que vous allez apprendre davantage sera choquant… », promet encore Chouf TV dans sa vidéo. Les internautes ont toutefois peu goûté à cette communication nauséabonde, la quasi-totalité des commentaires étant en défense des pilotes licenciés ainsi dénigrés… 


« Je n’ai pas reçu le montant que prétend ce journaliste …j’ai fait l’objet d’une décision de licenciement économique délivrée par les autorités compétentes et à ce titre j’ai été informé par mon employeur, à travers son avocat qui détiendrait un mandat sans me remettre copie de la décision dont je fais l’objet, que je bénéficierai d’indemnités de licenciement économique », a répliqué sur Facebook Hicham Falaki, président de l’Association marocaine des pilotes de lignes (AMPL).


« J’aime ma compagnie Royal Air Maroc, j’aime mon métier et j’aime l’AMPL car institution qui défend l’égalité des chances, la méritocratie, le professionnel et surtout la sécurité des vols…J’offre publiquement à ce journaliste les indemnités qu’il prétend que j’aurais reçu, je pourrais aussi lui céder une partie de mon salaire… , moi je veux juste rester dans mon pays, servir ma compagnie et si possible garder ma dignité ! », a-t-il conclut.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu