En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.03.2018 à 11 H 42 • Mis à jour le 21.03.2018 à 11 H 42
Par
Lobbying

Après Sarkozy à Dakhla, Hollande tresse des lauriers au Maroc à Rabat

Un ex-président français en chasse l’autre, mais les propos restent les mêmes à droite comme à gauche. Après la prestation de Nicolas Sarkozy à Dakhla lors du Forum Crans Montana, c’était au tour de François Hollande lors d’une conférence culturelle à Rabat de chanter les louanges du Maroc et de soutenir sa candidature au Mondial 2026

Décidément, les anciens présidents français se bousculent au portillon du Maroc pour le soutenir dans tout ce qu’il entreprend. Hier, c’était Nicolas Sarkozy qui encensait « le parcours du pays depuis quinze ans » lors du Forum Crans Montana (à la veille de sa garde à vue dans le dossier libyen), aujourd’hui, c’est au tour de François Hollande de tresser des lauriers à Rabat dans un registre similaire.


« Le Maroc est prêt à organiser la Coupe du monde de football de 2026 », a affirmé, mardi à Rabat, l’ancien président français.


« La candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde de football de 2026 est une très bonne candidature que je soutiens vivement », a souligné Hollande dans une déclaration à la presse en marge de la conférence-débat qu’il a animée sur La culture comme ciment des peuples, au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI).


L’équipe marocaine de football est excellente, les conditions exigées pour abriter un tel événement sont réunies et les équipements sont parfaitement au point, s’est-il félicité.


« J’ai toute confiance en cette candidature et la France sera de votre côté », a-t-il assuré, considérant que le Maroc dispose du meilleur dossier pour l’organisation de la Coupe du monde de football de 2026.


« Je suis présent aujourd’hui parce que je suis un grand ami du Maroc et j’ai toujours voulu que les relations entre les deux pays soient les meilleures possibles », a-t-il relevé.


« Entre le Maroc et la France, une grande histoire d’amitié et coopération », s’est-il réjoui, notant qu’il y a beaucoup à faire ensemble, notamment pour porter les messages de paix et d’apaisement.


Il a, ainsi, rappelé le soutien du Maroc à la France lors de son intervention au Mali, relevant que « les deux pays agissent ensemble pour promouvoir le développement en Afrique, gérer la question migratoire et diffuser les valeurs de paix et de tolérance ».


Mohammed VI a offert le soir même un diner en l’honneur de François Hollande, présidé par le prince héritier Moulay El Hassan.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu