logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.11.2017 à 02 H 14 • Mis à jour le 03.11.2017 à 02 H 16
Par
Culte

Au Maroc, les minorités religieuses sortent au grand jour

Fait inédit dans le royaume où l’Islam est religion d’Etat, des minorités religieuses jusqu’ici obligées d’exercer leurs cultes dans la discrétion la plus totale sous peine de poursuites judiciaires, et désormais organisées en une sorte de coalition, organisent un congrès le 18 novembre à Rabat sous le thème : « La liberté de conscience et de croyance entre la controverse de la reconnaissance et le vivre ensemble ».


Lire aussi notre Grand Angle :  Le coming out des Marocains protestants


« Pour la première fois, des Marocains représentants des adeptes du chiisme, du christianisme, des Baha’is, de la zaouïa Karkariya et des Ahmadies devront revendiquer en une seule voie la fin de l’ « exclusion », selon un communiqué du Comité marocain des minorités religieuses , cité par Yabiladi.


Lire aussi : Ahmed Toufiq traite chrétiens marocains et chiites de « virus qui menacent la nation »


Le contexte serait-il propice après que le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) ait entrouvert le très délicat dossier des libertés religieuses et sexuelles en avril dernier ? Une réunion de l’instance avec une coordination de Marocains chrétiens avait eu lieu sans trop de publicité, le sujet étant encore manifestement sensible. « La stratégie est d’abord d’ouvrir le débat sur la liberté de conscience, les libertés individuelles comme le droit à l’orientation sexuelle », expliquait déjà le CNDH, mais de grands défis devront être surmontés dans une société encore corsetée sur ces questions jugées par la plupart des ONG locales encore « non prioritaires ».


Lire aussi notre reportage :  Un Noël africain à Notre-Dame de Lourdes de Casablanca

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu