logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.05.2022 à 18 H 28 • Mis à jour le 06.05.2022 à 18 H 28
Par
Exploration gazière

Sound Energy met en circulation plus de 20 millions d’actions à la bourse de Londres

La juniore britannique Sound Energy PLC a annoncé ce vendredi avoir déposé une demande pour l’admission d'un bloc de plus de 20,2 millions d’actions ordinaires à l’AIM (Alternative Investment Market), le marché junior de la bourse londonienne dédié aux petites et moyennes capitalisations.


Dans son communiqué, la firme britannique affirme que ces nouveaux titres seront à rang égal à toutes les autres actions ordinaires en circulation, et que l’admission deviendra effective vers le 12 mai prochain.


Pour rappel, la junior gazière a clôturé l’année 2021 en beauté après avoir généré un bénéfice de 18,8 millions de livres sterling, soit 232,03 millions de dirhams. Cette performance a été réalisée après avoir signé un accord de vente de dix ans avec Afriquia Gaz, et conclu un accord de prêt de 18 millions de dollars avec la même filiale du groupe Akwa après son entrée dans le capital de la firme britannique.


De plus, les progrès réalisés en 2022 pour boucler le contrat de ans de vente de gaz à l’office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE), constituent une étape clé dans le processus de monétisation des ressources gazières de la concession de Tendrara.


Ces développements stratégiques sont renforcés, d’une part, par l’acquisition de Schlumberger Silk Route Sercvices Ltd (SSRS), qui a porté la participation de Sound Energy dans le permis d’exploration du Grand Tendrara de 27,5 % à 75 %, et d’autre part, par l’extension d’une année du permis d’exploitation Anoual, dont la durée est désormais de neuf ans, au lieu de huit précédemment.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct