logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.03.2022 à 18 H 11 • Mis à jour le 31.03.2022 à 07 H 56
Par
Diplomatie

Ce que se sont dit Blinken et MBZ à Rabat

Antony Blinken, secrétaire d'État américain, a rencontré ce mardi Mohammed bin Zayed (MBZ), prince héritier émirati et ministre de la Défense, à Rabat, afin de discuter de la sécurité régionale et des développements internationaux.


Les relations entre ces deux pays s'étaient tendues suite à l'attaque Houthis sur Abou Dhabi en janvier dernier, causant la mort de 3 personnes et laissant 6 personnes dans un état modéré à grave. Les Émirats arabes unis avaient été déçus par la réaction de l'administration Biden, la qualifiant de lente et faible. De même pour les États-Unis, qui se disent déçus de la réponse émiratie face à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.


Cette rencontre, qui a duré deux heures, a commencé par un échange sur lesdites relations entre les deux pays, apprend-on d'Axios Tel-Aviv et a rapidement basculé vers d'autres sujets, comme les Houthis, l'Iran, la Syrie, les Accords d'Abraham et l'invasion russe.


Blinken a annoncé à MBZ que les États-Unis sont engagés à aider les Émirats arabes unis à se défendre contre toute menace, selon Ned Price, porte-parole du Département d'État américain. Au même titre que le Maroc, Abu Dhabi attend que Washington lui prête main forte par de nouvelles livraisons d'armes sophistiquées, telles que le fameux avion furtif F-35. Des initiatives similaires sont attendues par les deux pays arabes de la part de Tel-Aviv.


« C'était une rencontre positive qui a aidé à remettre les relations entre les Émirats arabes unis et les État-Unis sur le bon chemin », a déclaré Yousef Al Otaiba, ambassadeur des Émirats arabes unis à Washington.


Au lendemain de cette entrevue, le département du Trésor américain a annoncé de nouvelles sanctions contre les principaux concernés du programme de missiles balistiques de l'Iran. Les États-Unis travailleront avec leurs « partenaires dans la région pour tenir l'Iran responsable de ses actes, y compris les violations flagrantes de la souveraineté de ses voisins », a déclaré le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson, dans un communiqué.


Avant d'entamer cette rencontre, Blinken a affirmé que plusieurs initiatives américaines seraient plus effectives avec la collaboration des Émirats arabes unis. Il avait d'abord décidé de rencontrer MBZ à Abou Dhabi, mais l'Emirati avait quitté le pays pour des vacances privées au Maroc. Cette initiative américaine a été vue comme un réel signe d'engagement pour rétablir les relations entre les deux pays .


Le Sommet du Neguev en Israël a permis un premier pas vers le rétablissement desdites relations, lorsque Blinken y a rencontré Abdullah bin Zayed, ministre émirati des Affaires étrangères.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu