logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.11.2022 à 08 H 04 • Mis à jour le 12.11.2022 à 08 H 05
Par
Politique

11ème congrès du PPS: vers un quatrième mandat pour Nabil Benabdellah

Le 11ème congrès national du Parti du Progrès et du Socialisme s'est ouvert ce lundi à Bouznika. L'évènement devrait voir l'élection d'un nouveau comité central en plus d'un secrétaire général. Plusieurs personnalités ont déjà fait acte de présence lors de l'ouverture du congrès : Aziz Akhannouch, chef du gouvernement et patron du RNI, Nizar Baraka, secrétaire général de l'Itiqlal, Nabila Mouniba, à la tête du PSU ou encore Mohand Laenser, patron du Mouvement populaire.


Pour l'élection du secrétaire général, jusqu'à ce vendredi soir, aucune candidature n'a été déposée, apprend-on. De son côté, Karim Taj, membre du bureau politique du PPS a confirmé que Nabil Benabdellah n'a pas encore déposé sa candidature, rappelant que ce sont les congressistes qui choisissent qui ils vont nommer, d'après la tradition du parti.


Quant à la possibilité de diriger le parti du Livre une quatrième fois, rien ne l'interdit dans papier à l'ex-ministre Nabil Benabdellah. Selon l'article 47 du réglement du parti, il est possible au secrétaire général d'être élu pour un mandat qui peut être renouvelée deux fois, portant ainsi la maximum de mandats à trois.


Cependant, cette disposition n'a été approuvée qu'en 2014, ce qui signifie qu'elle ne s'applique pas au premier mandat de Benabdellah, ayant pris la direction du parti en 2010.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu