S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.03.2017 à 15 H 05 • Mis à jour le 22.03.2017 à 15 H 05
Par
Corruption

Affaire KBA Notasys: Bank Al-Maghrib porte plainte contre X

Abdellatif Jouahri a indiqué, le 21 mars, avoir porté plainte contre X auprès du Procureur général près la Cour d’appel de Rabat après des révélations faites par la presse allemande sur des faits de corruption touchant « des intermédiaires étrangers » pour des commandes de matériel auprès d’un fournisseur suisse. La filiale suisse de l'imprimerie allemande Koenig &  Bauer (KBA Notasys), fournisseur de machines d’impression fiduciaires à Bank Al-Maghrib pour son unité de Dar Assika, a accepté de payer un règlement de 35 millions de dollars suite à un scandale de corruption, avait rapporté Swiss Info, fin février. Le Bureau du Procureur général avait confirmé un rapport antérieur du règlement dans Der Spiegel. La filiale, KBA Notasys, avait été accusée de ne pas faire assez pour empêcher la corruption par des « agents étrangers ». Les incidents concernaient des commandes en provenance du Brésil, du Nigéria, du Kazakhstan et du Maroc. La société a suscité l'alarme elle-même après avoir découvert des irrégularités en décembre 2015. Elle a accepté le règlement dans le cadre d'une procédure simplifiée, a déclaré un porte-parole du procureur général. Le gouverneur de la banque centrale a indiqué qu’une enquête interne avait été menée suite à la parution des articles de presse mentionnant l’implication de certains apporteurs d’affaires de Bank Al-Maghrib. La firme KBA Notasys n’a jamais répondu aux sollicitations de Bank Al-Maghrib à ce sujet. Une commission rogatoire devrait être diligentée auprès de la justice hélvète « pour obtenir les informations nous concernant », a expliqué Jouahri à la presse.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu