En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.08.2020 à 16 H 22 • Mis à jour le 17.08.2020 à 16 H 22
Par
Fake News

Infox sur Mostafa Terrab: dérives sur les réseaux et dangereuse course aux clics

Une vidéo filmée à bord d’une embarcation de plaisance fait depuis hier soir les choux gras des réseaux sociaux et de certains médias. On y voit un groupe de personnes en présence d’une danseuse connue, dont l’une, aperçue furtivement, a été faussement identifiée comme étant Mostafa Terrab, P-DG du groupe OCP.


Partagée des centaines de fois sur la Toile, la séquence, dont l’origine demeure imprécise, a été diversement commentée, notamment sur Facebook, d’assertions et d’attaques ad hominem, qui dépassent l’entendement.


Des médias numériques ont relayé sans aucune vérification d’usage la fake news avant, pour certains, de rétropédaler pour la corriger, mais malheureusement, souvent sans explications pour leurs lecteurs… 


Un cas supplémentaire de diffusion de fausses informations dont celles attentatoires à la vie privée et à la réputation des personnes, devenues symptomatiques des dérives et du lynchage sur les réseaux sociaux, mais aussi du fait de médias entrainés dans une course effrénée aux clics sur laquelle ils fondent leur modèle économique.


La recherche du bad buzz facile et vendeur, la rediffusion à grande échelle de faits trompeurs ou non avérés, voire leur fabrication et leur manipulation aux antipodes de l’éthique journalistique pour ce qui est de la presse, interrogent plus que jamais sur la capacité et les effets de nuisance de tels relais agissant en roue libre.


Le sujet, –  souvent débattu mais jamais pris à bras-le-corps -, des vecteurs de diffamation qui s’alimentent fréquemment des réseaux sociaux, qu’ils soient animés par la chasse à l’audience à tout prix, ou par des motivations d’ordre politique, doit être urgemment pris en compte par les instances de régulation de la profession.

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu