En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.10.2021 à 15 H 38 • Mis à jour le 18.10.2021 à 15 H 44
Par
Acquisition

Le département de la pêche maritime s’équipe de deux vedettes de sauvetage pour près de 42 MDH

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts envisage d’acquérir deux nouvelles vedettes de sauvetage en haute mer. 20,8 millions de dirhams (MDH) sont mobilisés pour chaque navire. Un coût global de 41,6 MDH. Les deux acquisitions prendront place au port de Tanger et de Dakhla, apprend-on.


Selon le cahier des charges du département de la Pêche maritime à notre dispositions, ces navires, dites ”vedettes tout temps’’, « doivent pouvoir sortir dans n’importe quelles conditions météorologiques pour effectuer des opérations de sauvetage. De ce fait, elles doivent être échouables, insubmersibles et auto-redressables et doivent aussi allier vitesse, stabilité et manœuvrabilité », indique-t-on.


« De plus, elles doivent être équipée d’un matériel technologique de pointe répondant aux normes internationales de manière à avoir des performances accrues pour mieux répondre aux nouvelles exigences en matière de recherche et de sauvetage des vies humaines en mer », ajoute la même source, pour préciser qu’elles « doivent offrir un espace pour accueillir les naufragés et garantir une sécurité accrue aux membres d’équipage pour leur permettre la réalisation des opérations de sauvetage dans un confort nettement amélioré ».


La vedette doit avoir avoir une longueur minimale de 18 mètres (m) et une large minimale de 5 m. Elle devra être dotée d’une vitesse d’exploitation minimale de 30 noeuds, avec au moins deux moteurs qui tournent en même temps et en parallèle. Chaque moteur devra avoir une puissance minimale de 1 200 CV.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu