En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.11.2021 à 08 H 34 • Mis à jour le 20.11.2021 à 08 H 40
Par
Culture

Musée d’Al Hoceima du CNDH : les études techniques bientôt lancées

Après avoir désigné en septembre 2020 l’architecte en charge, en la personne d’Abderrahim Kassou, le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) s’apprête à bientôt lancer les études techniques pour la construction du musée d’Al Hoceima.


Selon nos informations, les services de l’institution dirigée par Amina Bouayach sont actuellement à la recherche de l’entreprise pouvant prendre en charge ces prestations, portant sur les études techniques et le suivi des travaux de l’établissement muséal. Un budget estimatif de 500 000 dirhams a été pour le moment fixé.


Comme nous le rapportions précédemment, c’est le cabinet d’architecture installé à Casablanca d’Abderrahim Kassou qui avait été désigné pour la conception de la muséographie et la scénographie du Musée d’Al Hoceima.


Le musée sera logé au sein de l’ancien bâtiment de la Bachaouia d’Al Hoceïma –  un bâtiment des années 20 de style mauresque –  orné de composantes Art Déco -.


Avec une superficie exploitable de 1 200m2 répartis sur trois niveaux, « il s’agit d’opérationnaliser le musée dans ce bâtiment comme première tranche », avant une extension qui « sera opérée après la mise à disposition du foncier et locaux adjacents ».


Selon le même document, le musée a vocation à « devenir un acteur du développement humain de la région à travers la conservation et la valorisation des ressources culturelles, du soutien de la recherche historique, de la diffusion des connaissances relatives au patrimoine matériel et immatériel ».« Nous sommes trois personnes sur le projet. Moi-même en tant que scénographe, Ahmed Ghazali (qui a par ailleurs travaillé sur le musée Aman de Marrakech, NDLR) en tant que muséologue et Ahmed Siraj, en tant qu’historien spécialiste de la région », dénombre Abderrahim Kassou, contacté l’année dernière par Le Desk.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu