En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.05.2021 à 22 H 58 • Mis à jour le 03.05.2021 à 22 H 58
Par
Diplomatie

Sahara: L’Algérie poursuit sa « guerre des cartes » en se plaignant à Jeune Afrique

C’est par une longue missive que Mohamed Antar Daoud, ambassadeur d’Algérie à Paris a reproché à Jeune Afrique (JA) d’avoir publié une carte du Maroc intégrale (Sahara Occidental inclus), apprend-on d’un média algérien qui publie le fac-similé de la lettre de protestation adressée le 3 mai au directeur du magazine panafricain.


Objet de la colère d’Alger, une infographie parue dans la dernière édition datée de mai du mensuel qualifiant la « RASD » de « république ensablée ».


Le diplomate l’a considérée comme étant « en contradiction avec les faits établis par la légalité et le droit international », accusant JA de s’opposer au « processus de décolonisation du territoire non-autonome du Sahara occidental et à l’exercice du peuple sahraoui à son autodétermination ». Antar Daoud a aussi fustigé le texte accompagnant la planche qui, selon lui, laisse « suggérer que l’Algérie (…) soutient une cause vaine, qualifiant de “mirage”  la perspective de l’indépendance du Sahara Occidental ».

 

La réaction de Daoud, relève Yabiladi, qui a repéré l’information, confirme « la guerre des cartes » lancée depuis quelques mois par le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum. Celui-ci avait déjà signifié aux différents départements gouvernementaux algériens de réagir pour empêcher la diffusion de cartes intégrales du Maroc dans le pays ou de boycotter des événements où seraient affichées ces cartes.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu