S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
22.02.2023 à 05 H 58 • Mis à jour le 22.02.2023 à 06 H 04
Par
Automobile

Stokvis Nord Afrique: le litige avec Fiat Chrysler résolu, les résultats 2022 impactés

Le litige Stokvis Automotive et Fiat Chrysler Automobiles Maroc (FCAM) semble avoir trouvé une voie de sortie : dans un communiqué diffusé ce mercredi, Stokvis annonce qu'à l'issue de trois années d'arbitrage, la sentence arbitrale a été rendue et a fait l'objet, à l'initiative de Stokvis, d'une demande d'exequatur qui a été accordée en septembre dernier, donnant lieu à son exécution à partir du mois de novembre suivant.

 

« Il en a résulté la restitution à FCAM principalement de véhicules et de pièces de rechange, en contrepartie de quoi FCAM s'est engagée à régler à Stokvis Automotive la somme de 32,8 millions de dirhams (MDH) pour solder définitivement le litige », peut-on lire.


Pour rappel, en décembre 2017, Stokvis Nord Afrique avait rompu son partenariat avec FCAM. L'entreprise affirmait engager des actions pour obtenir « réparation du préjudice », sans pour autant préciser la nature du différend.


La communication ajoute que sur le plan financier, « l'impact de la résolution de ce conflit et d'un certain nombre de provisionnements d'un montant total de 176,6 MDH relatifs essentiellement à des provisions pour dépréciation des créances, de titres de participation et de comptes courants, en cours de validation et devraient peser sur les performances du groupe Stokvis et se traduire par la constatation d'un résultat négatif pour l'exercice 2022 ».


« Le règlement de ce litige permettra, néanmoins, au groupe Stokvis de tourner la page de cet épisode et de recentrer son activité au cœur du métier historique (matériel agricole, engins, mines et industries) », fait-on savoir.


On annonce également que le groupe lancera « une réflexion autour d'une restructuration dont les grandes lignes seront communiquées au marché une fois les modalités de mise en œuvre définitivement arrêtées par son Conseil d'administration ».


Pour Stokvis Automotive, on signale par ailleurs que « l'activité est à l'arrêt actuellement et son sort sera discuté et décidé à l'occasion des prochaines sessions des mêmes organes ».


Dirigée depuis septembre 2021 par Mehdi Alj, ayant succédé à son père Said Alj, Stokvis Nord Afrique, cotée à la bourse de Casablanca, est détenue à hauteur de 50,1 % par Sanastok, relevant de Sanam Holding (groupe de Said Alj), tandis que 32,4 % sont entre les mains de Saham Assurance (devenue Sanlam Assurance.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu