En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.08.2017 à 15 H 36 • Mis à jour le 26.08.2017 à 15 H 36
Par
Etats-Unis

Un sénateur américain préoccupé par la situation dans le Rif

Le sénateur américain de Virginie, Tim Kaine, membre du comité des relations extérieures du Sénat et membre du sous-comité du Sénat des États-Unis sur le Proche-Orient, l’Asie du Sud, l’Asie centrale et le contre-terrorisme, candidat à la vice-présidence aux côtés d’Hillary Clinton lors de l’élection présidentielle de 2016, a émis une lettre à ses électeurs le 23 août concernant la situation actuelle au Maroc.


Kaine écrit dans sa missive dont Le Desk a obtenu copie : « J’ai des préoccupations concernant l’état des institutions démocratiques et des droits de l’Homme au Maroc. Les citoyens ne sont pas entièrement protégés en ce qui concerne leur expression, les médias indépendants sont significativement restreints …  »


Copie de la lettre du sénateur Kaine a ses électeurs qui l'ont sensibilisé sur la situation au Maroc.


À propos des troubles sociaux actuels qui agitent la région rifaine d’Al Hoceima depuis de longs mois, le sénateur Kaine ajoute :


« Au cours des derniers mois, des dizaines de milliers de Marocains se sont joints à des manifestations appelant à des opportunités économiques, à des droits politiques et à la fin de la corruption. En réponse, le gouvernement a arrêté plus de 100 dirigeants du mouvement de protestation …  Je suis très préoccupé par ces développements et je soutiens fermement le droit de toutes les personnes d’exprimer pacifiquement leurs griefs ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu