En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.07.2019 à 23 H 17 • Mis à jour le 04.07.2019 à 00 H 30
Par
Spygame

Affaire DGED en Espagne: Ziani et Taoufiq parlent d’une seule voix

Après avoir crié au complot contre le Maroc, Noureddine Ziani, expulsé par Madrid en 2013 pour son appartenance supposée à la DGED, le service du renseignement extérieur marocain, s’explique de nouveau suite aux révélations du quotidien espagnol El Mundo. Ce dernier avait notamment éventé les conclusions d’une enquête judiciaire sur les dessous d’une affaire mêlant espionnage, financements occultes de mosquées et détournements de fonds reçus par la DGED…


Ziani précise à Jeune Afrique que l’association qu’il dirigeait en Espagne n’avait reçu qu’une seule subvention étatique de la part Rabat : un don de 300 000 euros perçu du ministère des Habous et des Affaires islamiques. « Il n’y a pas un seul centime dépensé par le ministère qui échappe aux procédures en vigueur », a, pour sa part, renchéri le département d’Ahmed Taoufiq…

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu