logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.11.2022 à 12 H 55 • Mis à jour le 16.11.2022 à 12 H 55
Par
Armement

Après la première livraison des canons Caesar, les FAR formées à leur utilisation

Quelques mois après avoir réceptionné un premier lot de canons Caesar, comme le démontrait une photo exclusive obtenue par Le Desk, les éléments des Forces Armées Royales sont actuellement en train d'être formés par la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense, relevant du ministère français des Affaires étrangères. Côté marocain, les équipes formées appartiennent à l'École Royale d'Artillerie.


Pour cela, un nouveau projet pédagogique d'instruction et de conseil a été mis en place, après cette acquisition des canons livrés par le groupe Nexter.


Pour rappel, le Maroc avait commandé 36 puissants canons Caesar, considérés comme un puissant armement utilisé actuellement par les forces ukrainiennes face aux forces russes. Réceptionnés par le Maroc, certains canons ont déjà été acheminés vers des zones de tension, apprend-on.


La commande initiale portait ainsi sur 36 canons de 155 mm de haute précision, capables de tirer une cible jusqu’à 40 kilomètres, pour un total de 170 millions d’euros (M €) en sus de 30 M € de munitions.


En 2020, le Maroc avait aussi commandé 36 véhicules Sherpa en version Light Scout et Light APC à Arquus, devant probablement accompagner les Caesar. Un premier batch de ces blindés tactiques légers avait déjà été livré à l'armée marocaine en mai dernier.


De son côté, le missilier européen MBDA, qui a fourni aux FAR le système à courte portée Mistral 3 devant équiper les Sherpa, a aussi débuté la livraison des premières unités de batteries sol-air VL-Mica au Maroc.


Pour ce faire, le Maroc avait engagé un emprunt de 192 M € auprès de BNP Paribas pour financer ce contrat commercial entre l'Administration de la Défense nationale et la filiale commune d’Airbus, de BAE Systems et de Leonardo.


Conclu le 28 avril 2020 et publié au Bulletin officiel le 18 mai de la même année, il concerne la totalité du contrat obtenu en 2019 par MBDA au Maroc portant sur la vente de missiles VL-Mica terrestre (version export).


Le VL-Mica de type marine destiné à assurer la protection de navires de guerre équipe déjà les corvettes Sigma construites par Damen Schelde Naval Shipbuilding pour la Marine royale.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu