En off
Les confidentiels sur les cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
12.06.2017 à 20 H 11 • Mis à jour le 12.06.2017 à 22 H 17
Par
Diplomatie

Crise du Golfe : Nasser Bourita actuellement en visite aux Emirats

Après un appel à la modération et son offre de médiation dans la résolution de la crise qui secoue le Golfe suite à la décision de l’Arabie saoudite et de certains de ses alliés d'imposer un blocus au Qatar, le roi a manifestement décidé d’agir concrètement. Une première aide d’urgence a été envoyée à Doha pour soulager son isolement, alors que le ministre des Affaires étrangères est à Abou Dhabi

Selon des sources diplomatiques consultées par Le Desk, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la coopération est actuellement en visite aux Emirats arabes unis, sans nul doute dans le cadre des efforts consentis par le Maroc pour aider ses alliés du Golfe à trouver une issue à la crise qui a brutalement détérioré les relations dans la région et causé un isolement critique du Qatar sur la scène internationale. Lors de cette visite, le chef de la diplomatie a rencontré Cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince Héritier d’Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées de l’Etat des Emirats Arabes Unis, auquel il a remis un message royal.


Le Maroc, par la voie de son ministère des Affaires étrangères, avait proposé dès dimanche 11 juin, sa médiation dans ce conflit qui oppose principalement l’Arabie saoudite à Doha. Se disant « préoccupé » par la situation et « appelant à la retenue et à la sagesse », le roi Mohammed VI s’est dit prêt à offrir ses bons offices pour faire baisser la tension et trouver une issue au différend. Le souverain est aussi par ailleurs en contact permanent avec ses homologues de la région.


Des informations indiquaient dès le 7 juin que l’émir du Qatar, le Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani pourrait se rendre au Maroc pour tenter de trouver un soutien auprès du roi Mohammed VI, le souverain étant très proche des Al Saoud. Mais pour le moment, rien n’indique qu’un tel déplacement est imminent.


Si une source diplomatique insistait pour dire que la neutralité marocaine est de mise dans ce dossier plus que sensible, celle-ci n’a pas empêché le Maroc de prendre une première initiative ce lundi en portant assistance au Qatar par l’envoi d’une cargaison de produits alimentaires à l’émirat, contraint pas un blocus frontalier des plus sévères.


La présence de Nasser Bourita pourrait constituer une première étape avant le Qatar, jalon d’une tournée qui n’est pas à ce stade confirmé par nos sources. Celles-ci se bornent à indiquer que les choses se font « pas à pas ».

Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu