logo du site ledesk
En off
Les confidentiels du monde des affaires et des cercles de pouvoir

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
18.01.2023 à 17 H 54 • Mis à jour le 18.01.2023 à 17 H 54
Par
Développement durable

Décarbonation industrielle : Omar Moro met en exergue l’engagement de la Région TTA

La 2è édition des Rencontres régionales de la décarbonation industrielle, initiées par le Groupe Bank Of Africa (BOA), a été organisée, mardi à Tanger, sous le thème « Investir dans la décarbonation pour pérenniser la compétitivité de l'entreprise marocaine ».


Cet événement, organisé en partenariat avec la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA), le Centre régional d'investissement (CRI-TTA), et la CGEM-TTA, s'inscrit dans le cadre d’une série de rencontres régionales autour de la décarbonation industrielle organisées par BOA avec les industriels et leur écosystème, afin d’apporter des réponses concrètes aux besoins des entreprises en matière de décarbonation.


S’exprimant à cette occasion, Omar Moro, président de la Région TTA, le président de la région TTA a affirmé que la décarbonation est un choix stratégique et gagnant aussi bien pour le pays et la région que pour l’entreprise, soulignant la nécessité de mettre en place des projets multisectoriels et convergents à l'échelle régionale et locale, pour faire émerger des écosystèmes intelligents en mesure de saisir les occasions et d’éviter les menaces actuelles et futures


« En tant qu’acteur territorial, et président du conseil régional Tanger-Tétouan Al Hoceima, nous suivons de plus près, le projet de loi 40.19, du ministère de tutelle, modifiant et complétant la loi n°13-09, relative aux énergies renouvelables, qui va instaurer pour la première fois, le droit de disposer de certificat vert justifiant que l’énergie utilisée est de source renouvelable », a souligné Moro dans son allocution.


« Cette nouvelle loi va nous permettre de développer, avec nos partenaires publics et privés, des investissements stratégiques, aussi bien dans la production que dans la consommation de ces énergies propres, en vue d’accélérer l’émergence d’un écosystème régional, qui contribuera, sans doute, à renforcer l’attractivité et la compétitivité des entreprises régionales et du territoire de la région, dans son ensemble », a-t-il poursuivi.


La région Tanger-Tétouan Al Hoceima a pu devenir une pionnière au niveau national et international, en matière de développement durable et du label vert, qui fait partie intégrante des compétences propres de la région, a rappelé Moro qui a annoncé à cette occasion que sa région compte « renforcer ce label, pour le bien commun de l’économie, du territoire et des habitants de la région ».


C’est dans ce sens que l’élaboration de notre Programme de développement régional (PDR - vision 2027 de la région TTA, avec ses partenaires privés et publics, a intégré la variable énergétique et environnementale dans ses projets structurants, dans toutes leurs dimensions sectorielles et territoriales.


« Notre région est aussi omniprésente sur la scène nationale et internationale à travers les échanges, la coopération, les forums, les salons et les rencontres pour promouvoir les engagements qui sont devenus aussi nos valeurs et notre image de marque », s’est réjoui Omar Moro.


« C’est pourquoi, on s’est engagé comme conseil, à accompagner les entreprises régionales dans leurs plans de décarbonation et de l’efficacité énergétique, aussi bien par le fond régional d’investissement, qui sera lancé très bientôt, que par le programme SISTIF chapoté, par notre agence d’exécution de projets », a-t-il développé.


« Nous sommes convaincus que la décarbonation est un choix stratégique et gagnant, aussi bien pour la nation, pour la région que pour l’entreprise. Et elle doit être comprise par tout le monde dans ce sens », a ajouté le président de la région TTA.


« Beaucoup de travail a été fait, certes, mais beaucoup de choses restent à faire, à travers des projets multisectoriels et convergents, dans une échelle déconcentrée, régionale et locale pour faire émerger des écosystèmes intelligents, en mesure de saisir les occasions et d’éviter les menaces, actuelles et futures », a conclu Omar Moro.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Revenir aux Off
En continu
Plus d'infos en continu